Nouveauté sur PS5, PS4 et PC, Kena: Bridge of Spirits met en scène une héroïne qui semble tout droit sortir d'un film d'animation Pixar.

C'était l'un des premiers jeux vidéo, très prometteurs, présentés avant même la sortie de la PS5. Kena: Bridge of Spirits est désormais disponible sur PS4, PS5 et PC mais le covid a rendu sa conception bien plus compliquée que prévue. Le titre développé par le studio américain Ember Lab a vu sa sortie repoussée à trois reprises, de fin 2020 au premier trimestre 2021 puis à juillet 2021 et enfin au mois de septembre 2021, afin de "peaufiner le jeu sur toutes les plateformes" avait expliqué Ember Lab dans un communiqué publié sur Twitter.

Depuis plus d'un an, cette aventure narrative est l'objet de comparaisons avec les films d'animation Pixar eu égard à ses graphismes léchés et ses personnages parfaitement animés que l'on a pu voir dans les quelques bande-annonces diffusées par le studio. L'héroïne, Kena, est une jeune guide d'esprits qui cherche à "découvrir les secrets d'une communauté oubliée, cachée dans une forêt impénétrable où des esprits vagabonds sont piégés". Un chemin qui la mène au temple de la montagne sacrée.

RTL

© Ember Lab

Comme dans la plupart des films d'animation, les expressions des personnages ont fait l'objet d'un soin tout particulier. Surtout celles de Kena.

"Nous avons dû créer des expressions à la palette émotionnelle plus riche et plus profonde, avec la chaleur et la compassion qui convenaient à notre héroïne, et cela représentait pour nous un véritable défi" explique Hunter Schmidt, directeur de l'animation chez Ember Lab. "Avec les nombreuses animations du jeu, nous avons créé une bibliothèque d’expressions et d’autres détails, comme des poses de main et de cheveux. Cela nous a permis d’affiner et d’unifier les animations plus rapidement et de nous assurer que Kena paraisse toujours animée par la même âme du début à la fin de l’aventure."

Outre son visage, ses vêtements et ses cheveux ont été travaillés dans les moindres détails, avec l'accent mis enfin sur les mouvements. "Au fil du jeu, le vent qui souffle dans ses cheveux est devenu un élément à part entière de l’ambiance, venant renforcer davantage le sentiment que le village ou la montagne où se trouve le joueur est habité par les esprits" décrit Hunter Schmidt.

Disponible en téléchargement, Kena: Bridge of Spirits sortira en version boîte en novembre.