Le président de la fédération allemande du digital, "Bitkom", Olaf May, explique que l'importance des jeux vidéo s'est accrue en 2021 par rapport à 2020.

Dans un sondage représentatif de "Bitkom", six joueurs sur dix ont admis que sans jeux vidéo, ils se seraient sentis très mal pendant la pandémie. En 2020, ce taux était encore de 50%.

Avant la pandémie, 46% des gens jouaient régulièrement aux jeux vidéo en Allemagne. En 2021, ce chiffre est passé à 50%. Les jeunes de 16 à 29 ans (81 %) jouent un peu plus  que les 30-49 ans (67%).

Mais c'est surtout dans la tranche d'âge des 50-64 ans qu'une forte hausse est constatée. Ils sont 40% a déclaré jouer aux jeux vidéo. Les plus de 65 ans sont encore 13% à pratiquer ce type de jeux.

La pandémie a également une influence sur la durée de jeu par semaine. Alors qu'auparavant la moyenne était de cinq heures par semaine, elle est à présent de dix heures soit le double. Un tiers des personnes interrogées ont indiqué qu'il serait difficile pour elles de renoncer aux jeux vidéo après cette période. Près des deux tiers disent que les jeux vidéo les aident à se déconnecter du quotidien. Enfin quatre gamers sur dix ne pourraient pas s'imaginer une vie sans jeux vidéo.

76% des interrogés ont déclaré avoir dépensé de l'argent pour l'achat de jeux vidéo au cours des 12 derniers mois. Ce taux était de 69% en 2020. Les hommes sont un peu plus dépensiers que les femmes en ce domaine.

Près de 1.300 personnes âgées de plus de 16 ans ont été interrogées pour ce sondage.