La PlayStation 5 et la Xbox Series X|S sont toujours aussi rares dans les boutiques de jeux vidéo, y compris au Luxembourg. A priori, ce sera le cas au moins jusqu'à cet été.

Où sont donc passées les consoles nouvelle génération? Plus d'un trimestre après leur lancement officiel en Europe, la PlayStation 5 et la Xbox Series X|S demeurent introuvables dans les rayons des boutiques et autres enseignes de la grande distribution, au Luxembourg comme ailleurs. "J'ai vendu moins de trente PS5 jusqu'à présent", nous raconte Eric Rosenfeld, le gérant d'Electro Viaduc, situé au bout de l'Al Bréck, la passerelle qui relie la Ville-Haute à l'avenue de la Gare. "Parfois, j'en reçois deux de mes fournisseurs puis pendant un mois, plus rien. Même pour un petit magasin comme le mien, c'est extrêmement peu. C'est dur, on perd des ventes. Je ne sais pas comment Sony et Microsoft gèrent les choses... Mais moi, j'ai une feuille remplie de précommandes et je pense que la situation ne changera pas avant l'été!"

PÉNURIE DE COMPOSANTS

Et pour cause, ni Sony ni Microsoft ne parviennent à produire leur nouveau joujou en quantité suffisante. L'explication tient à la crise du covid-19, qui n'épargne évidemment pas le secteur vidéoludique. Mais aussi à la pénurie de composants, notamment de puces conçues par le fabricant américain de semi-conducteurs AMD, par ailleurs très demandées par d'autres industries. Ajoutons à cela une demande extrêmement forte de la part des joueurs, que ni Sony, ni Microsoft, ni AMD n'avaient forcément anticipée.

Ainsi, nombreux sont les joueurs à toujours attendre leur nouvelle console, réservée bien avant leur date de commercialisation (19 novembre 2020 pour la PS5, 10 novembre pour la Xbox Series X|S). Conséquence, certains chanceux ont alimenté un marché parallèle via différents sites de petites annonces, en revendant une console achetée 399€ ou 499€ pour le double du prix. Sur le web, dès qu'un site marchand annonce un nouveau stock, les consoles s'arrachent en quelques secondes.

RTL

"C'est dur, on perd des ventes. Je ne sais pas comment Sony et Microsoft gèrent les choses... Mais moi, j'ai une feuille remplie de précommandes et je pense que la situation ne changera pas avant l'été!" témoigne Eric Rosenfeld, le gérant d'Electro Viaduc. / © Raphaël Ferber/RTL 5Minutes

Chez Electro Viaduc, le gérant a pu mesurer l'impatience des joueurs dès le jour de la sortie de la PS5. "J'avais mis en vente un seul modèle digital (la console sans lecteur de disque, ndlr), plus pour rigoler qu'autre chose puisque je me positionne davantage sur le jeu vidéo "physique" old school. Je n'avais pas encore ouvert la boutique que j'avais déjà une longue queue devant ma porte. La console s'est arrachée tout de suite. Ce n'est pas le modèle que recherchait le client mais il voulait tellement une PS5, qu'il l'a acheté quand même. C'est fou! Même moi, je n'en ai pas une..."

Sans surprise, on n'a trouvé aucune PS5 au Réservoir, repère de gameurs situé au centre-ville de la capitale luxembourgeoise. "Au 24 février, on en a vendu 22. Et encore, la situation s'est améliorée: on rentre deux ou trois PS5 par semaine, désormais. Le problème, c'est qu'on a encore plus de 100 personnes sur liste d'attente, donc on ne peut toujours pas mettre la console en rayon. Pour les jeux, en revanche, pas de problème: j'ai tout ce qu'il faut et concernant les accessoires, c'est à peine plus limité" nous répond Xavier Sinnes, responsable du rayon jeux vidéo, en scrutant son moniteur. "Franchement, la communication de Sony et de Microsoft n'est pas géniale, aucun de mes fournisseurs ne peut me dire quand je vais recevoir les quantités demandées..."

Et dans la grande distribution ? "On a la chance d'être approvisionné correctement mais les livraisons diffèrent les unes des autres: une fois, on va recevoir 30 consoles et la fois d'après, 150. On reçoit les informations très peu de temps avant les livraisons" répond Pierre Longhi, responsable du rayon jeux vidéo au magasin Saturn, du quartier gare, où plusieurs centaines de PS5 se sont écoulées depuis son lancement. Ici aussi, le responsable évoque une situation "assez compliquée." "On a entre 300 et 400 personnes sur liste d'attente pour la PS5. Les délais sont de 2 à 3 mois pour une Xbox Series et de 5 à 6 mois pour une PS5."

RTL

"En étant optimiste, on peut envisager un retour à la normale pour la rentrée scolaire" espère Pierre Longhi, responsable du rayon jeux vidéo au Saturn du quartier gare. / © Raphaël Ferber/RTL 5Minutes

À vrai dire, peu de nos interlocuteurs évoquent le cas de la Xbox Series X|S, grande rivale de la PS5: la machine de Microsoft semble boudée au Grand Duché. "Je n'en ai commandé aucune à mon fournisseur car je n'ai reçu aucune demande de mes clients. Personne n'en veut. Enfin presque: un seul m'a appelé mais elle n'était pas en stock" nous confie t-on à Electro Viaduc. "Microsoft a eu l'idée bizarre de privilégier la grande distribution. On n'a tout simplement pas réussi à en avoir" souligne de son côté Xavier Sinnes, au Réservoir. Chez Saturn, au quartier gare, on reconnaît que la PS5 "est de très loin la console la plus demandée actuellement."

Interrogé par plusieurs médias cette semaine, Jim Ryan, le PDG de Sony Interactive Entertainment, a expliqué au Washington Post que "la situation commencera à s'améliorer assez rapidement dans les mois à venir." "Je sais qu'il y avait des gens qui voulaient une PS5 et n'en ont pas trouvé. Nous en sommes vraiment désolés, et, évidemment, nous sommes reconnaissants que la demande soit aussi forte" a t-il ajouté.

L'offre devrait donc être plus importante dès cet été 2021. "En étant optimiste, on peut envisager un retour à la normale pour la rentrée scolaire" prévoit Pierre Longhi, au Saturn du quartier gare. "Mais je dis ça en prenant des pincettes" Il vaut mieux, en effet!