Sortie ce jeudi en Europe au prix maximum de 499€, la PlayStation 5, en rupture de stock, est revendue à prix d'or sur la plupart des sites de petites annonces.

L'impatience est l'ennemi de l'Homme et du gamer. Et certains l'ont bien compris. En rupture de stock totale depuis des semaines, et en dépit de quelques exemplaires mis en vente ce jeudi qui n'ont pas fait long feu, la PS5 alimente un deuxième marché, celui de la revente immédiate.

En effet, parmi les heureux possesseurs de la nouvelle console de Sony, sortie aujourd'hui en Europe et il y a une semaine en Amérique du nord, au Japon et en Australie, il y en a certains qui tentent de revendre la machine à prix d'or. Que ce soit sur Ebay, Rakuten, Leboncoin ou même Vinted, leur cupidité inonde la plupart des sites de petites annonces.

Ainsi, on trouve plusieurs consoles mises en vente à plus de 1.000€, soit le double du prix d'achat de la PS5, dont la version avec lecteur de disque est vendue à 499€ (la version digitale est vendue, elle, à 399€). Surfant sur la réplique culte des Bronzés font du ski, "on ne sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher", d'autres Jean-Claude Dusse de la revente essaient même de la refourguer à plusieurs milliers d'euros. Seuls les plus impatients se laisseront donc tenter... car le PDG de Sony Jim Ryan, qui s'est excusé pour la rupture de stock de la nouvelle machine du constructeur, a confirmé l'arrivée de nouveaux stocks pour les fêtes de fin d'année.

"Dans ce contexte difficile, nous produisons plus de PS5 que de PS4 pour ce lancement. Vous pouvez être sûr que nous travaillons très dur pour commercialiser des quantités importantes avant et après Noël" a t-il affirmé. Alors, si vous ne voulez pas y laissez votre salaire, vous savez ce qu'il vous reste à faire: patienter...

On a testé la PS5, à lire ici.