Un jeu vidéo parodique permet d'incarner les deux candidats à la maison blanche, dans un jeu de baston en 3D: "Unpresidential !".

Et si l'élection américaine se réglait aux poings ? C'est l'étonnante proposition d'un jeu vidéo gratuit, téléchargeable sur App Store et Google Play Store. "Unpresidential !" propose d'incarner Donald Trump ou Joe Biden dans un jeu de combat en 3D où tous les coups sont permis, ou presque.

Ainsi, le gameplay du jeu s’inspire des jeux de combat grand public sur mobile : des coups simples (gauche, droite, coups de tête, jambes) et des coups spéciaux (une dizaine par candidat). De même, des "Special Events" peuvent intervenir de manière aléatoire ("Coronavirus !", "Impeachment !"...) pendant lesquels le joueur doit réaliser une combinaison de touches afin de s’en sortir. Le cas échéant, une "Mega Attaque" ("MAGA !" pour Trump ou "Obama Bromance !" pour Biden) est déclenchable.

DÉCOUVRIR LES PROGRAMMES POLITIQUES AVEC HUMOUR

Mais ce jeu vidéo insolite ne se résume pas seulement en un défouloir: à travers ses coups spéciaux et sa centaine de punch-lines, il propose de découvrir les programmes politiques des deux candidats à la Maison Blanche avec une grosse touche d'humour et d'absurdité. D'ailleurs, chaque coup et chaque fin de partie sont accompagnés de vannes liées à la vie ou au programme de chaque candidat.

"Unpresidential !" a été créé par un Français, Abdel Bounane, à la tête  de la société Bright, spécialisée dans les expériences et contenus digitaux sous forme de sites expérientiels, de jeux vidéo, de créations interactives et de réalité virtuelle. "Alors que la parodie et la caricature sont remis en cause un peu partout dans le Monde, je suis convaincu que des messages forts peuvent être diffusés par le biais des jeux vidéo, explique t-il. Les jeux sont un puissant vecteur pour transmettre des idées, et leur nature ludique en fait un outil de choix pour caricaturer des protagonistes politiques, voire transmettre des messages parodiques engagés."

D'autres personnages politiques devraient rejoindre le casting, comme Vladimir Poutine, Bernie Sanders, Kamala Harris, Mike Pence, Kim-Jong Un, Kanye West ou même Emmanuel Macron.