Les jeux vidéo n'ont jamais eu autant d'importance dans la vie quotidienne de millions de personnes. Alors, jusqu'au retour à l'école, on vous en présente un chaque jour.

Quatre ans après sa sortie sur PS4, No Man Sky reste un véritable OVNI. Sa proposition est ambitieuse: nous faire quitter la Terre pour un voyage sans limite dans la galaxie, où des planètes sont générées aléatoirement. Le créateur du jeu, le petit studio britannique Hello Games, s'appuie ainsi sur la génération procédurale, une méthode qui permet la création de nombreux éléments de façon automatique, grâce à des algorithmes.

Ainsi, dans No Man Sky, aucun astre ne ressemble a un autre. Chacun est régit par des règles différentes (attraction, qualité de l'air, météo...) et est peuplé de créatures inédites ou d'autochtones avec qui il faut apprendre à communiquer. Ces planètes recèlent aussi de nouvelles matières à collecter, qui peuvent servir, par exemple, à améliorer notre vaisseau spatial.

© Hello Games

C'est un voyage vers l'infini vers le centre de la galaxie, sans réel retour possible, dans lequel on s'embarque. Très attendu par les joueurs du monde entier (il avait reçu le titre du "jeu le plus attendu" lors des "Game Awards" aux Etats-Unis), le titre a été revu et corrigé en profondeur en 2018 grâce à une série de mises à jour (dont la plus importante a été baptisée "NEXT"), gommant ainsi quelques problèmes d'ordre technique, permettant une vue à la troisième personne et intégrant un aspect "jeu de rôle".

Le jeu, qui a été adapté sur Xbox One et PC, a aussi profité d'un lifting graphique assez réussi et, surtout, intégré une dimension multijoueur avec des missions à effectuer en commun. La refonte a été telle qu'elle a donné envie aux joueurs un peu déçus du jeu d'origine de revenir se perdre dans sa galaxie. Bref, si No Man Sky ne bataille peut-être pas avec les plus grosses productions, il a le mérite de proposer une expérience très atypique dans l'univers du jeu vidéo.

"Un jour, un jeu vidéo"
Jeu n°1 : "Ring Fit Adventure", quand "jouer" rime avec "bouger"
Jeu n°2 : "Control", une héroïne confinée... au Bureau
Jeu n°3 : "Metro", confinés après une apocalypse nucléaire
Jeu n°4 : "Football Manager 2020", vis ma vie d'entraîneur
Jeu n°5 : "Sayonara Wild Hearts", une course psychédélique en musique
Jeu n°6 : "Uncharted", pour voyager aux quatre coins du monde
Jeu n°7 : Animal Crossing New Horizons, l'anti-stress par excellence
Jeu n°8 : "Just Dance 2020", pour danser à la maison
Jeu n°9: "Days Gone", quand une pandémie décime la planète...
Jeu n°10 : "Les Sims" ont 20 ans et amusent toujours le monde
Jeu n°11 : "Enterre-moi, mon Amour", une histoire poignante sur mobile
Jeu n°12 : "Until Dawn", confinés... pour se protéger d'un psychopathe
Jeu n°13 : "Assassin's Creed", pour voyager dans le passé
Jeu n°14 : MLB The Show, oublions un peu le foot !
Jeu n°15 : "Luigi's Mansion 3", plus drôle qu'effrayant !
Jeu n°16 : "Reigns: Game of Thrones", la série revit en mode Tinder
Jeu n°17 : "Dragon Ball Z: Kakarot", les fans sont servis
Jeu n°18 : "Cuphead", magnifique plongée dans les années 30
Jeu n°19 : "The Long Dark", voyage dans un monde glacial
Jeu n°20 : "Olive et Tom", aussi bien que les dessins animés?
Jeu n°21 : "World of Warcraft", toujours vivant mais sous perfusion