Les jeux vidéo n'ont jamais eu autant d'importance dans la vie quotidienne de millions de personnes. Alors, jusqu'à la fin du confinement, on vous en présente un chaque jour.

Sorti en 2017, ce titre est la preuve qu'il n'y a pas besoin de disposer d'un budget pharaonique pour créer de puissantes émotions au travers d'un jeu vidéo. Loin de tout effets spéciaux, Enterre-moi, mon Amour fait dans la sincérité, la sobriété, la banalité aussi et c'est d'ailleurs ce qui lui permet d'installer un propos réaliste et poignant.

Le joueur est incarné par Majd, un Syrien qui voit sa petite-amie, Nour, la véritable héroïne du jeu, fuir son pays et la ville de Homs pour tenter de rallier l'Europe afin de demander l'asile. Pour la suivre et continuer d'échanger avec elle, un seul moyen: le téléphone portable. Développé par le studio indépendant français Pixel Hunt, en coproduction avec le studio Figs et la chaîne Arte, le titre penche d'ailleurs plus du côté du récit interactif que du jeu à proprement parler.

© Dear Villagers/Plug In Digital

Une histoire inspirée d’un article du Monde, dans lequel le lecteur suivait le déplacement d'une Syrienne, Dana, qui fuyait son pays pour rejoindre l'Allemagne. C'est le même genre de conversation WhatsApp que l'on retrouve dans Enterre-moi, mon Amour, qui s'est largement émancipé de l'article de presse pour laisser parfois au joueur le choix entre plusieurs réponses possibles lors de ses échanges avec Nour. Sérieuses, intimes, légères ou drôles, ces discussions sont surtout très contemporaines, si bien que l'on a vraiment l'impression de converser avec une personne proche et que l'on ressent toute la dureté du propos.

Le titre du jeu nous met d'ailleurs sur la voie, il fait référence à une expression syrienne qui signifie, "je t’aime, et je préférerais mourir avant toi". L'issue de ce voyage risqué vers la liberté dépend des choix faits lors de la conversation entre les deux amoureux: dix-neufs fins différentes, plus ou moins tragiques, ont été imaginées par les développeurs. Depuis sa sortie sur mobile en 2017, le jeu a été adapté sur Switch et PC.

"Un jour, un jeu vidéo"
Jeu n°1 : "Ring Fit Adventure", quand "jouer" rime avec "bouger"
Jeu n°2 : "Control", une héroïne confinée... au Bureau
Jeu n°3 : "Metro", confinés après une apocalypse nucléaire
Jeu n°4 : "Football Manager 2020", vis ma vie d'entraîneur
Jeu n°5 : "Sayonara Wild Hearts", une course psychédélique en musique
Jeu n°6 : "Uncharted", pour voyager aux quatre coins du monde
Jeu n°7 : Animal Crossing New Horizons, l'anti-stress par excellence
Jeu n°8 : "Just Dance 2020", pour danser à la maison
Jeu n°9: "Days Gone", quand une pandémie décime la planète...
Jeu n°10 : "Les Sims" ont 20 ans et amusent toujours le monde