Les jeux vidéo n'ont jamais eu autant d'importance dans la vie quotidienne de millions de personnes. Alors, jusqu'à la fin du confinement, on vous en présente un chaque jour.

Au rayon des jeux d'aventure qui vous emmènent aux quatre coins de la planète, la saga Uncharted est devenue une véritable référence depuis la sortie sur PS3 du tout premier épisode, intitulé "Drake's Fortune", en 2007. A l'époque, on découvrait ce Lara Croft au masculin, Nathan Drake, chasseur de trésor drôle et courageux, dont la quête le menait alors en Amazonie puis sur une île du Pacifique.

Bien chapitré, agréable à l'oeil, facile d'accès : ce coup d'essai de Naughty Dog, un studio "maison" de Sony à l'origine des grands succès "Crash Bandicoot" et "Jak & Daxter", laissait augurer d'un avenir prometteur. Et ça a été le cas.

Sortis sur la même console, en exclusivité (forcément), les deux épisodes suivants "Among Thieves" (2009) et L'Illusion de Drake" (2011) ont confirmé cette bonne impression en nous faisant voyager dans l'Himalaya et dans les déserts syrien et yéménite. A l'heure où les jeux en monde ouvert étaient devenus la norme, Uncharted proposait des aventures "à l'ancienne", davantage balisées, avec une liberté d'exploration réduite. Pour pinailler un peu, on a pu reprocher à la série certains retournements de situation soit prévisibles soit trop tirés par les cheveux, ou un challenge un peu faiblard, mais c'est bien peu au regard de la qualité des titres.

© Naughty Dog

Vendus à plus de 18 millions d'exemplaires (au cumulé), ces trois excellents épisodes ont été réunis et remasterisés dans une compilation sortie en 2015 sur PS4, "The Nathan Drake Collection", qu'on peut aujourd'hui acquérir pour moins d'une vingtaine d'euros. Cela ne fait pas très cher le voyage!

Que dire enfin du quatrième épisode, "A Thief's End" sorti en 2016 sur PS4, si ce n'est que son succès commercial (plus de 10 millions d'exemplaires vendus) a été à la hauteur de la démonstration graphique et technique donnée aux joueurs? Cette fois, Nathan Drake sillonnait l'Italie, l'Ecosse et Madagascar dans des décors splendides, à la recherche d'un nouveau trésor qui devait permettre de sauver la peau de son frère, qu'il pensait mort.

En marge de ces quatre opus principaux ont vu le jour un prequel sur la -feu- console portable Playstation Vita ("Golden Abyss", 2011) et le standalone "The Lost Legacy" sur PS4, une aventure sans le héros habituel. Un cinquième épisode fait l'objet de rumeurs mais Naughty Dog a tourné la page, donnant naissance à un autre titre brillant, un certain "The Last of us"...

"Un jour, un jeu vidéo"
Jeu n°1 : "Ring Fit Adventure", quand "jouer" rime avec "bouger"
Jeu n°2 : "Control", une héroïne confinée... au Bureau
Jeu n°3 : "Metro", confinés après une apocalypse nucléaire
Jeu n°4 : "Football Manager 2020", vis ma vie d'entraîneur
Jeu n°5 : "Sayonara Wild Hearts", une course psychédélique en musique