Sorti le mois dernier, Borderlands 3 dénote dans le paysage des jeux vidéo avec une identité forte basée sur son style graphique et son système de jeu.

DE QUOI ÇA PARLE?

La franchise Borderlands nous a habitué à des aventures loufoques et ce n'est pas avec ce troisième épisode que ça va changer: il s'agit cette fois d'empêcher des frères jumeaux, les Calypso, de mettre la main sur le plus grand pouvoir de la galaxie en parcourant plusieurs planètes. C'est d'ailleurs une nouveauté: alors que les deux premiers épisodes se déroulaient sur la planète Pandore, cette fois on nous fait voyager sur d'autres astres.

Plus que dans le scénario (qui se déroule plusieurs années après les événements du deuxième épisode), c'est dans l'ambiance et les dialogues que l'humour volontiers "bas du front", mais qui use aussi l'ironie, se révèle le plus. Dans son discours, le jeu s'en prend aux dérives des réseaux sociaux: les jumeaux, dirigeants d'une secte, se sont construits sur le culte de l'image et du buzz. Un parti-pris plutôt bien vu qui occasionne des passages assez inspirés!

© 2K

COMMENT ON JOUE?

Le premier épisode, sorti il y a dix ans, a posé les bases d'une franchise à la croisée du jeu de tir à la première personne et du jeu de rôle, que l'on qualifie aujourd'hui de "looter shooter": progresser dans l'histoire implique d'augmenter la puissance du personnage en battant des ennemis et en récoltant du butin, notamment des armes et des accessoires.

C'est plus que jamais le cas avec ce troisième opus, dans lequel les récompenses pleuvent à n'en plus finir. Et l'histoire récente des jeux vidéo montre à quel point les systèmes basés sur de nombreuses récompenses (coucou Fortnite!) plaisent à un paquet de gamers... Au passage, Borderlands 2, pourtant sorti en 2012, attirait toujours plus d'un million de joueurs par mois avant l'arrivée de ce dernier épisode...

Dans celui-ci, les quatre "chasseurs de l'Arche" disponibles ont tous un style de combat très marqué et très différent, avec des possibilités d'évolution (via les traditionnels arbres de talent) qui leurs sont propres. C'est classique, mais il y a de quoi s'amuser.

Évolution notable: on peut jouer en coopération, avec un ou plusieurs amis, à n'importe quel moment, en ligne ou en écran splitté, quel que soit notre niveau ou notre avancement dans l'histoire.

© 2K

CE QU'ON EN PENSE

Avec Borderlands 3, la franchise est beaucoup plus raisonnable qu'elle veut le faire croire: s'il a fallu cinq ans aux développeurs de Gearbox Software, c'est plus pour enrichir une formule qui marche que pour opérer une grande révolution. L'expérience est plus riche, grâce au très généreux système de récompense, à la personnalisation des personnages et aux nouvelles possibilités d'exploration.

Ainsi, la découverte de plusieurs planètes apporte un vent de fraîcheur à la série. Mais les habitués ne seront pas plus surpris que ça, ce qui n'est pas nécessairement un défaut quand on accroche à la formule de base. Celle-ci a d'ailleurs fait ses preuves puisque la franchise s’est écoulée à plus de 48 millions d'exemplaires dans le monde.

© 2K