Des hobbits nomades, des elfes réduits en esclavage, une naine barbue et un Balrog: Amazon a enfin levé le voile sur la très attendue série tirée du "Seigneur des Anneaux", présentée aux fans vendredi au festival Comic-Con de San Diego.

L'ambitieuse adaptation de l'univers créé par J.R.R. Tolkien dans ses romans a débuté lorsqu'Amazon Prime a fait l'achat des droits pour 250 millions de dollars, voici environ cinq ans.

Les passionnés présents au Comic-Con, dont beaucoup ont fait la queue toute la nuit pour s'assurer une place dans la salle, ont pu voir en exclusivité des extraits de la première saison de "Le Seigneur des Anneaux: Les Anneaux de Pouvoir", ainsi que des interviews avec les créateurs de la série et une vingtaine d'acteurs.

"En tant que fans, spectateurs et amoureux de la Terre du Milieu et de Tolkien, on ne voulait pas faire un truc parallèle ou une série dérivée", a dit le co-créateur de la série, Patrick McKay.

"Nous voulions créer un énorme truc tolkiénien épique. Et Amazon a été suffisamment génial et fou pour dire +oui, allons-y+", a-t-il ajouté.

Amazon est réputé avoir prévu un budget de plus d'un milliard de dollars pour les cinq saisons programmées des "Anneaux de Pouvoir", devant durer chacune dix heures. La première saison, qui sera diffusée à partir du 2 septembre, "réintroduit" le monde de la Terre du Milieu, souligne Patrick McKay.

On y retrouve notamment des versions très rajeunies de Galadriel et Elrond (Morfydd Clark et Robert Aramayo) puisque, même si les Elfes sont censés être éternels, la série se déroule 4.000 ans avant la trilogie de films tournée par Peter Jackson.

Plus précisément, "Les Anneaux de Pouvoir" a pour toile de fond le "Deuxième Age", période historique fictive de l'univers inventé par Tolkien et sur laquelle il a livré relativement peu de détails.

Les créateurs de la série avaient donc davantage de possibilités pour donner libre cours à leur imagination. "La voie était grande ouverte", selon le co-créateur J.D. Payne. "Amazon a acquis les droits d'environ 10.000 ans d'histoire de la Terre du Milieu et a dit +OK les gars, on est preneurs de toutes les idées+".

"Nous pensons que le Deuxième Age est vraiment génial. C'est une histoire incroyable et inédite de Tolkien, tellement emblématique avec la création des Anneaux de Pouvoir", dit le scénariste.

- "Une ville entière" -

Cette série est supposée être une obsession personnelle du Jeff Bezos, le fondateur multimilliardaire d'Amazon. C'est surtout le coup le plus spectaculaire jamais joué par le groupe dans la "guerre du streaming" qui l'oppose à ses grands concurrents Netflix et Disney+.

Une grosse partie du budget de la série a été consacrée à la construction de décors et de costumes hors du commun, qui ont ébahi les fans rassemblés à San Diego.

Même si l'intrigue reste confidentielle, les extraits diffusés vendredi représentaient notamment l'île de Numenor, dont les détails projetés sur un écran géant englobant les trois quarts de la salle ont arraché des cris admiratifs aux spectateurs.

"Nous avons construit autant que des humains pouvaient le faire", a assuré la productrice exécutive Lindsey Weber.

"Nous avons bâti une ville entière avec plusieurs pâtés de maisons et un quai tout entier, c'est dingue et gigantesque", a renchéri Patrick McKay.

Un extrait montre également un groupe de Harfoots ("pieds velus" dans la traduction française des romans), ancêtres nomades des hobbits qui vivent dans des roulottes et non pas dans des trous comme leurs descendants du "Seigneur des Anneaux".

D'autres images révèlent un royaume nain et la première apparition d'une naine - barbue comme ses congénères - dans l'histoire de la saga, ou encore un groupe d'elfes enchaînés et réduits aux travaux forcés par d'horribles orques.

La série devra se mesurer, en termes de popularité et d'audience, à la série dérivée de "Game of Thrones", "House of the Dragon", qui sera présentée samedi au Comic-Con par HBO.

C'est la première fois en trois ans que le festival consacré au fantastique sous toutes ses formes se déroule en chair et en os, après deux éditions virtuelles pour cause de pandémie.

La fameuse série de morts-vivants d'AMC "The Walking Dead" a notamment confirmé vendredi que le lancement de sa dernière saison débutera le 2 octobre, et que l'acteur Andrew Lincoln reprendra son rôle de Rick Grimes pour une minisérie l'année prochaine.

Disney clôturera l'événement samedi en présentant ses futures productions et de nombreux fans espèrent pouvoir découvrir des images du prochain film Marvel consacré au super-héros Black Panther, "Wakanda Forever".