L'actrice luxembourgeoise a été récompensée dans la catégorie "Un certain regard" pour son rôle d'impératrice "Sissi" dans le film "Corsage".

Avant que la Palme d'or ne soit décernée samedi avec la traditionnelle cérémonie de remise des prix, des films ont été primés vendredi soir dans la principale sélection parallèle "Un certain regard". Centrée sur le "cinéma d’auteur et de découverte", cette sélection a récompensé le film français "Les Pires" de Lise Akoka et Romane Gueret.

Mais le Luxembourg a aussi brillé lors de cette cérémonie:

  • la Luxembourgeoise Vicky Krieps a reçu le prix de la meilleure performance pour son rôle de l'impératrice Sissi dans "Corsage".
  • Un acteur français, Adam Bessa, a également reçu ce prix pour son rôle principal dans le film "Harka", coproduit au Luxembourg par Tarentula.
  • Enfin, le prix de la meilleure création sonore a également été attribuée à Corsage. 

-> A lire également, notre portrait: Vicky Krieps, rebelle d'une dynastie d'exception

Le trailer de "Corsage"

Quinze ans après "Marie Antoinette", rhabillée par la réalisatrice Sofia Coppola version Converse et macarons, en reine rongée par l'ennui et la déprime, c'est au tour d'un autre mythe, celui de "Sissi", qui a rendu Romy Schneider célèbre, d'être revisité.

Sur une idée de Vicky Krieps, l'Autrichienne Marie Kreutzer s'est emparée de l'histoire de l'impératrice d'Autriche, sommée de se taire, de sourire, de ne pas s'ingérer dans les affaires de l'Empire, et qui sombre dans la mélancolie à la quarantaine.

Avec ses décors anachroniques, mêlant meubles d'époque et lampes électriques, et sa bande-son signée par la chanteuse et compositrice Camille avec des tubes rocks repris à la harpe, le film entend aussi parler d'aujourd'hui. Avec les réseaux sociaux notamment, "dans toutes les fonctions qu'on prend, dans tous les environnements professionnels, la beauté prend un rôle et ça, ce n'est pas bien du tout! Si on est belle ou beau, on prend plus de place, on vous écoute mieux, on vote pour mieux, et ça c'est le pire", regrette l'actrice révélée dans "Phantom Thread".

Pour le rôle, Vicky Krieps a dû porter un corset, comme Sissi, femme "au bord de la crise de nerfs et de l'effondrement". "C'était dur, ça serre le plexus solaire, là où tous les nerfs sont accrochés. Ca enlève les émotions, j'étais bloquée dans mes émotions, je ne pouvais pas sortir ma tristesse ou ma joie", témoigne-t-elle.

Le film doit sortir à la fin de l'année.

Le palmarès complet de la sélection "Un Certain Regard":

Prix Un Certain Regard
"Les pires" de Lise Akoka et Romane Gueret Prix du jury
"Joyland" de Saim Sadique

Prix de la mise en scène
Le réalisateur Alexandru Belc avec son film "Metronom"

Prix de la meilleure performance ex-aequo
Vicky Krieps dans "Corsage"
Adam Bessa dans "Harka"

Prix du meilleure scénario
"Mediterranean Fever" de Maha Haj

Coup de coeur du jury
Film "Rodéo" de Lola Quivoron.