Hollywood remet dimanche soir ses prestigieux Oscars. La plupart des experts prédisent la victoire de "1917" dans la catégorie phare du meilleur film, et d'un carré de stars confirmées pour les récompenses décernées aux acteurs, mais cette 92e édition pourrait réserver son lot de surprises.

QUI VOTE ET COMMENT?

Ils sont 8.469 à pouvoir voter cette année pour les Oscars. Tous les électeurs sont membres de l'Académie des arts et des sciences du cinéma située à Los Angeles. Ils doivent être des professionnels "accomplis" du cinéma, issus d'une des 17 branches de l'industrie (acteurs, coiffeurs, costumiers, monteurs, producteurs, réalisateurs, scénaristes, etc.)

Les candidats doivent être cooptés par au moins deux membres de l'Académie, à l'exception des nommés et lauréats aux Oscars qui, eux, peuvent postuler directement. Après étude de leur dossier, la décision finale revient au Conseil des gouverneurs de l'Académie.

En 2016, après plusieurs années de critiques cinglantes sur la composition de ses membres ne reflétant pas la diversité de la société, elle avait indiqué que ses 6.000 membres de l'époque étaient à 93% blancs et à 76% des hommes. Leur âge médian était de 63 ans.

La même année, l'Académie avait annoncé un doublement des femmes et de membres issus de minorités ethniques d'ici 2020 pour insuffler du sang neuf dans ses effectifs. En 2019, la moitié des nouvelles recrues étaient des femmes. Au total, l'Académie reste tout de même masculine à 68% et blanche à 84%.

© AFP

La plupart des nommés sont choisis par les membres de leur branche professionnelle: les acteurs votent pour les acteurs, les réalisateurs pour les réalisateurs, etc. Certaines catégories, comme celles du meilleur film en langue étrangère ou des films d'animation, font l'objet d'un comité spécial.

Ensuite, tous les électeurs peuvent participer au vote pour désigner les vainqueurs, quelle que soit leur branche professionnelle. Dans 23 des 24 catégories, celui qui obtient le plus de voix l'emporte. Le "meilleur film", la récompense phare des Oscars, fait exception. Depuis 2009, cette catégorie est régie par un étrange et complexe mode de scrutin "préférentiel" à plusieurs tours.

QUI SONT LES FAVORIS?

"1917", l'audacieux film de guerre du Britannique Sam Mendes, semble bien parti pour mener la charge dimanche. La précieuse statuette dorée du meilleur film sera-t-elle plutôt remise à Quentin Tarantino, qui joue à domicile avec "Once Upon a Time... in Hollywood", ou au très respecté Martin Scorsese pour "The Irishman"? A moins que "Parasite", du Sud-Coréen Bong Joon-ho, ne s'incruste pour devenir la première oeuvre en langue étrangère jamais primée dans cette catégorie phare?

Sam Mendes, grand favori avec son "1917" / © AFP

Les enveloppes sont scellées depuis longtemps et il faudra attendre 17H00 heures locales (lundi 01H00 GMT) pour commencer à découvrir les choix des quelque 8.500 membres de l'Académie des arts et sciences du cinéma appelés à voter cette année.

Ni "1917" ni "Parasite" n'alignent de vedettes internationales au casting, ce qui laisse le champ libre aux autres films pour les prix décernés aux acteurs. Pour les critiques, les jeux sont déjà faits: c'est Joaquin Phoenix qui doit remporter la statuette du meilleur acteur pour "Joker", tandis que Renée Zellweger sera primée pour "Judy".

Du côté des seconds rôles, comme aux Golden Globes et aux Bafta, les pronostics donnent gagnants Brad Pitt en cascadeur tranquille ("Once Upon a Time...") et Laura Dern en avocate impitoyable et manipulatrice ("Marriage Story").

OÙ SONT LES FEMMES?

La sélection des Oscars 2020 a une nouvelle fois été critiquée pour avoir fait la part trop belle aux hommes blancs, un reproche récurrent. Hormis la Britannique Cynthia Erivo ("Harriet"), tous les acteurs et actrices en lice cette année sont blancs et aucune femme n'a été retenue chez les réalisateurs.

Cynthia Erivo est la seule actrice de couleur à avoir été sélectionnée pour les Oscars en cette année, tous les autres sont blancs, qu'il s'agisse d'acteurs ou d'actrices / © AFP

L'Académie des Oscars a toutefois mis en avant le fait que les femmes n'ont jamais été aussi présentes dans les nominations: 65 sur 209 candidats au total.

Peut-être pour faire oublier la polémique, la soirée des Oscars, produite par deux femmes, a choisi un grand nombre de vedettes internationales d'origines diverses qui vont se relayer sur scène pour remettre les prix, parmi lesquelles l'espagnole Penelope Cruz, la mexicaine Salma Hayek et l'israélienne Gal Gadot.

COMBIEN ÇA COÛTE?

La statuette des Oscars est faite de bronze massif plaqué d'or 24 carats. Elle mesure 34 centimètres de haut et pèse environ 3,8 kg. Au total, plus de 3.140 trophées dorés ont été remis aux gagnants depuis 1929. Son coût est estimé à environ 400 dollars par le site financier WalletHub.

Le coût global de la cérémonie des Oscars est évalué à 44 millions de dollars par le même site, dont 24.700 dollars pour le seul tapis rouge. D'une surface totale de plus de 1.500 m2, ce tapis nécessite 900 heures de travail et une équipe de 18 personnes pour son installation. Il sera pour une partie recyclé, pour une autre donné à une association humanitaire.

© AFP

Dans la grande salle de bal du Dolby Theatre d'Hollywood, plus de 6 km de câbles électriques et 2 km de shantung (soie sauvage) vont être déroulés pour les besoins de la soirée de gala, qui nécessitera également 32.000 agrafes, 12.000 fleurs et plus de 55 litres de peinture.

L'industrie du cinéma dépense plus de cent millions de dollars chaque année pour faire la promotion des films en lice aux Oscars. Le retour sur investissement? Une augmentation des recettes moyennes de 15 millions de dollars pour l'Oscar du meilleur film, la récompense phare, et un cachet gonflé en moyenne de 20% pour le prochain film du meilleur acteur et de la meilleure actrice.

Le grand gagnant reste tout de même la ville de Los Angeles, avec quelque 130 millions de dollars de retombées économiques.

QUELS SONT LES RECORDS?

C'est Meryl Streep qui détient le record du plus grand nombre de nominations chez les comédiens, avec 21 sélections au total. Chez les hommes, c'est Jack Nicholson, avec 12 nominations. Ils ont chacun reçu deux Oscars pour un rôle principal et un autre pour un second rôle.

L'actrice américaine Meryl Streep détient le record du nombre de nominations chez les comédiens, avec 21 sélections au total. / © AFP

Le champion toutes catégories des Oscars reste Walt Disney, avec 22 récompenses reçues, sans compter quatre "Oscars d'honneur".

Chez les acteurs, la détentrice du record est Katharine Hepburn, avec quatre Oscars. Mais Daniel Day-Lewis reste à ce jour le seul de la profession à avoir reçu trois statuettes pour un rôle principal.

Le plus jeune lauréat des Oscars avait six ans en 1935 et s'appelait Shirley Temple. La petite actrice avait cependant dû se contenter d'un Oscar d'honneur, miniature, destiné aux enfants.

En 1974, Tatum O'Neal était âgée de seulement dix ans lorsqu'elle a reçu un Oscar "pour de vrai", pour son second rôle dans "La Barbe à papa", de Peter Bogdanovich.

A l'opposé, Christopher Plummer aura dû attendre l'âge vénérable de 82 ans pour décrocher son premier Oscar. C'était en 2012, pour son second rôle aux côtés d'Ewan McGregor et de la Française Mélanie Laurent dans un film intitulé "Beginners".