Le Festival International du Film de Toronto qui commence aujourd'hui a retenu cinq coproductions luxembourgeoises dans sa sélection officielle.

Le Festival International du Film de Toronto qui se tiendra du 5 au 15 septembre prochain a retenu dans sa sélection officielle 5 coproductions luxembourgeoises.

Dans la section "Discovery", le film Two of us (Deux) de Filippo Meneghetti, une coproduction Tarantula Luxembourg avec la France et la Belgique sera projeté en première mondiale. On y suit Nina et Madeleine, deux retraitées profondément amoureuses l’une de l’autre. Aux yeux de tous, elles ne sont que de simples voisines vivant au dernier étage de leur immeuble. Au quotidien, elles vont et viennent entre les deux appartements. Le palier est une passerelle entre leurs univers, la vie bien rangée de Madeleine (Martine Chevallier), grand-mère attentive, qui reçoit régulièrement sa fille Anne (Léa Drucker), et celle plus libre, de Nina (Barbara Sukowa), autrichienne déracinée qui supporte de moins en moins cet amour vécu dans l’ombre.

Le documentaire d’Anlexander Nanau Collective, une coproduction Samsa Film avec la Roumanie, a été retenu dans la section "Docs". Il s'intéresse aux suites d'un incendie dans un club à Bucarest. Des blessés meurent dans les hôpitaux alors que leurs blessures ne mettaient pourtant pas leur vie en danger. Une équipe de journalistes d'investigation s'active pour révéler la corruption généralisée du système de santé et des institutions de l'Etat.  Ce sont ces journalistes que suit le documentaire. On avait pu apprécier et mesurer le talent d’Alexander Nanau dans Toto et ses sœurs qui avait été montré au Luxembourg Film Festival.

La section "Contempory World Cinema" a sélectionné deux projets: le musical Red Fields (Mami) de Karen Yedaya, une coproduction Amour Fou Luxembourg avec Israël et l’Allemagne qui est adapté de l'opéra rock "Mami" qui a été culte dans les années 80.

Ainsi que Flatland de Jenna Cato Bass, une coproduction Deal Productions avec l’Afrique du Sud et l’Allemagne. Ce western contemporain se conjugue au féminin en Afrique du Sud.

Enfin on pourra également découvrir dans la section "Wavelengths" le film d’Oliver Laxe Fire will come (O Que Arde), une coproduction Tarantula Luxembourg avec l’Espagne et la France. l se situe en Galice, la région d'origine des parents du réalisateur où revient Amador Coro à sa sortie de prison pour avoir provoqué un incendie. Il retourne dans son village reculé dans les montagnes où il vit avec sa mère âgée, Benedicta, et trois vaches. Leurs vies s’écoulent lentement, au rythme apaisé de la nature. Jusqu'au jour où un feu vient à dévaster la région.

Le TIFF (Toronto International Film Festival) est l'un des plus importants festivals de films au monde et le premier marché en Amérique du Nord. Plus de 300 films y sont projetés. Les européens utilisent le festival comme rampe de lancement en Amérique du Nord et les Américains y testent leurs productions en vue des Oscars.

Le Film Fund Luxembourg est présent au marché du film de Toronto sous l’ombrelle du réseau européen EFP (European Film Promotion).