Le film d'animation "Les Hirondelles de Kaboul" (Melusine productions), "Viendra le Feu" (Tarantula) et "Chambre 212" (Bidibul) sont annoncés en sélection officielle au 72e festival de Cannes.

Ce jeudi matin, Thierry Frémaux, le délégué général du Festival de Cannes a présenté la sélection officielle du 72e Festival de Cannes qui se tient du 14 au 25 mai.

Le Luxembourg a de quoi se réjouir puisque trois coproductions soutenues par le Film Fund ont été sélectionnées. Viendra le Feu de Oliver Laxe, co-produit par Tarantula Luxembourg, Musique de chambre de Christophe Honoré, co-produit par Bidibul Productions et Les Hirondelles de Kaboul de Zabou Breitman et Eléa Gobbe-Mevellec co-produit par Melusine Productions font partie de la compétition Un certain regard, qui met en perspective un cinéma plus original et audacieux que celui de la sélection officielle.

Écrit par le très prolifique Christophe Honoré (Les Chansons d'Amour, La Belle Personne...) le scénario de Musique de chambre est centré sur Richard et Catherine qui ont eu vingt ans, qui se sont aimés, qui se sont mariés. Des années plus tard, Catherine se choisit un amant. Richard découvre l'affaire, il s'en désespère. Catherine prend la fuite. Elle ne va pas loin, elle traverse la rue et s'enferme dans une chambre à l'hôtel d'en face, la chambre 212. De là, elle a désormais une vue plongeante sur son appartement, son mari, son mariage. Catherine se demande ce qu'elle a raté. Bien des personnages de sa vie ont une idée sur la question, et ils comptent le lui faire savoir…

Chiara Mastroiani lors du tournage de Chambre 212 / © Les Films Pélléas - Bidibul Productions - Scope Pictures

Les Hirondelles de Kaboul est une adaptation du roman de Yamina Khadra. Il se situe à l'été 2001 dans un Kaboul en ruines est occupé par les talibans. Atiq et Mussarat sont mariés depuis de nombreuses années et ne se parlent presque plus. Mohsen et Zunaira sont jeunes et s'aiment profondément. Un geste insensé de Mohsen va faire basculer le destin de son couple dans la tragédie. Mussarat, par son sacrifice, permettra à l'homme qu'elle aime de retrouver sa capacité d'aimer.

Viendra le Feu (O que arde, titre original) est le troisième film d'Olivier Laxe. Il se situe en Galice, la région d'origine des parents du réalisateur où revient Amador Coro à sa sortie de prison pour avoir provoqué un incendie. Il retourne dans son village reculé dans les montagnes où il vit avec sa mère âgée, Benedicta, et trois vaches. Leurs vies s’écoulent lentement, au rythme apaisé de la nature. Jusqu'au jour où un feu vient à dévaster la région.

© Miramemira/4A4Productions/Tarantula/Kowalski Films

Par ailleurs, derniers films des cinéastes Pedro Almodovar, Arnaud Desplechin, Ken Loach ou des frères Dardenne seront en compétition officielle. Au total, dix-neuf films seront en compétition lors de cette édition, avec le réalisateur Alejandro Gonzalez Iñárritu comme président du jury.

À ANNECY AUSSI

Un mois plus tard, le Festival international du film d’animation d’Annecy (10-15 juin), trois films coproduits au Luxembourg sont également sélectionnés.

En compétition dans la catégorie "Contrechamp": le documentaire Zero Impunity réalisé par Nicolas Blies, Stéphane Hueber-Blies et Denis Lambert est une production a_Bahn & Melusine Productions avec la France.

En compétition dans la catégorie "Films de télévision": la série TV Fox & Hare réalisée par Mascha Halberstad et Tom van Gestel est une coproduction Doghouse Films avec la Belgique et les Pays-Bas.

En sélection "Séances événements": le long-métrage Le Voyage du Prince réalisé par Jean-François Laguionie et Xavier Picard est une coproduction Melusine Productions avec la France.