Dans une récente publication, l'Académie nationale de médecine française assure que le lavage du masque à 60°C n'est pas justifié.

Voilà qui devrait simplifier le quotidien de nombreuses personnes. Le 7 septembre, l'Académie nationale de médecine française publiait un document revenant sur l'intérêt du port du masque et les moyens de l'entretenir. Et surprise, elle assure que, contrairement aux recommandations émises jusqu'ici (y compris au Luxembourg), laver son masque à 60°C n'est pas "justifié".

D'après les professionnels de santé, le masque en tissu peut être lavé "à la main ou en machine, avec un détergent, comme le linge de corps". Ils ajoutent encore que le nettoyage à haute température n'est "pas plus justifié pour le lavage des masques que pour le lavage des mains".

Le masque "grand public" serait d'ailleurs utilisable après chaque lavage/séchage tant que la qualité du tissu et des lanières n'est pas altérée.

En revanche, l'Académie de médecine recommande de ne surtout pas l'utiliser plus d'une journée et de le changer dès qu'il devient humide.

Elle précise tout de même qu'à défaut d'être aussi efficace qu'un masque chirurgical, le masque en tissu est plus respirant: "Si les masques alternatifs ont des performances légèrement inférieures à celles des masques chirurgicaux en termes de filtration et d’étanchéité, ils offrent généralement de meilleures qualités de confort et de "respirabilité."