Des buts, de l'intensité et des émotions: je n'avais plus autant apprécié les phases finales de la Ligue des Champions depuis très, très longtemps...

Que vous soyez un fan du Bayern, du Barça, du PSG ou encore de Lyon, il sera compliqué d'argumenter en faveur d'un retour au format traditionnel de la Ligue des Champions. Le Final 8 a insufflé une fougue aux équipes en lice que l'on n'avait pas vu depuis longtemps en C1.

Une fougue qui a donné lieu à des matches et des résultats bien plus spectaculaires que ceux auxquels la compétition nous avait habitué. Une fougue qui nous a fait oublier que l'on regardait les matches depuis notre salon. Une fougue qui a permis à des outsiders de se faire une place dans l'élite du football européen.

Cette année, les clubs n'étaient plus dans la gestion mais dans la passion. Ils n'étaient plus dans le calcul, ils cherchaient simplement à gagner.  Et ça s'est ressenti malgré les stades vides.

Alors oui, ce n'est pas la première fois que l'on est témoin d'une remontada ou d'un match spectaculaire dans les phases finales de la C1. Cependant, c'est quasiment toujours au match retour que l'on a eu droit aux étincelles. Comme si la première rencontre n'était qu'une formalité...

Pour ma part, il n'y a aucun doute: c'est comme cela que devraient désormais se dérouler les phases finales de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa. Un seul match, des prolongations et des tirs au buts s'il le faut mais au bout du compte, un vainqueur et un vaincu.

De quoi inciter les équipes les plus conservatrices à attaquer et les équipes offensives à nous régaler. Parce qu'au bout du compte, le football est et doit rester un spectacle.

Un avis partagé par le président de l'UEFA qui a récemment déclaré que le format de cette édition était "plus intéressant" à ses yeux. Aleksander Ceferin a même évoqué la possibilité de modifier le système en place mais ce ne sera malheureusement pas pour demain.

En effet, malgré le fait que ce format résolve de nombreux problème (calendrier chargé pour les clubs, fatigue accumulée, audiences TV), il reste la question des droits télévisés à régler. De plus, le système actuel devra rester en place jusqu'à la saison 2024-2025, contrats obligent.

Cependant, les négociations concernant un nouveau format de compétitions pourraient débuter dès la fin de l'année si l'on se fie à Reuters. On pourrait donc très vite être fixés sur l'avenir de ce "nouveau" format en Ligue des Champions comme en Ligue Europa.

Je ne vous cache pas que je croise les doigts!