Des chutes d'arbre, des barrières renversées, des poubelles à même le sol: le bilan provisoire de la tempête ne fait pas peur à grand monde.

Ce n'est pas tous les jours que l'alerte rouge est déclarée au Luxembourg. En général, les services météorologiques sont même trop prudents quand il s'agit de sonner l'alerte. A tel point que l'été dernier, une tornade était passée sous le radar de Météolux qui avait à peine déclenché la vigilance orange.

Et les internautes commencent d'ailleurs à faire sentir leur mécontentement. Sur les réseaux sociaux, on peut déjà lire des commentaires teintés d'ironie comme le suivant : "c'est l'apocalypse ici, une barrière de chantier est tombée, une poubelle s'est renversée". Et on comprend un peu pourquoi.

En effet, malgré les nombreuses interventions annoncées par les services de secours cette nuit, les dégâts que l'on nous rapporte (jusqu'à maintenant) peuvent être considérés comme "superficiels". Pas que la chute d'un arbre ne soit pas déplorable mais il faut admettre que lorsque l'alerte rouge a été annoncée et que les cours ont été annulés à travers le pays, on s'attendait à "pire".

Mais n'est-ce-pas parce que l'alerte a été déclarée, que l'on est resté chez soi  et que les secours se sont bien préparés que l'on a évité le pire? On peut facilement s'imaginer que si tout le monde avait fait comme d'habitude, la chute d'un arbre ou d'une barrière auraient pu être à l'origine d'un drame. Et puis rappelons que l'alerte n'a pas encore été levée et que d'après le gouvernement, il faut s'attendre à "un renforcement du vent" dans les prochaines heures.

Décréter l'alerte rouge était-ce donc bien nécessaire? Nous avons tous une réponse à cette question mais la vérité, c'est qu'on ne le saura probablement pas. Actuellement, la situation reste plutôt calme mais on ne sait pas ce que nous réservent les prochaines heures et comme le dit le fameux proverbe: mieux vaut prévenir que guérir!