Votre liste de cadeaux est désespérément vide et Noël approche? Voilà mon astuce pour ne plus jamais vous retrouver dans cette terrible situation.

Oui, Noël approche vite, très vite. Et si le Père Noël a attendu le mois de décembre pour se remettre au travail, je suis convaincu que c'est à nous de faire l'effort le reste de l'année pour réussir sa livraison de cadeaux du 25 décembre.

Depuis plusieurs années, j'ai opté (et je ne suis pas le seul), pour un système tout simple pour toujours m'en sortir dans ma liste de cadeaux: je note, dès que possible, absolument toutes les idées et suggestions de cadeaux reçues au cours de l'année. Toutes. De l'idée saugrenue à la proposition la plus ambitieuse.

Évidemment, je n'ai pas inventé l'eau chaude. Mais j'ai surtout réussi à palier à ma mémoire défaillante et m'éviter le fameux stress de décembre. Mais si, celui qui vous fait courir de boutique en boutique à la recherche d'une énième bricole à offrir à votre belle-mère ou à votre troisième neveu parce que vous n'avez absolument aucune idée de cadeau et que le Réveillon, c'est demain!

Vous êtes au bar et discutez d'un voyage entre amis? Notez-le! Vos parents aimeraient s'offrir un nouveau robot de cuisine pour mieux remplir votre assiette lors de votre prochain repas dominical? Notez-le! Votre meilleur ami aimerait se faire l'intégrale du Seigneur des Anneaux en version longue? NOTEZ-LE!

Ma petite liste de cadeaux, que j'enregistre dans mon téléphone et actualise toute l'année, a toutefois l'inconvénient d'attirer les convoitises. Aussi l'ai-je protégée d'un mot de passe. Cela évitera à votre meilleure moitié de venir fouiner et découvrir, comme par hasard, ce qu'elle trouvera dans sa chaussette le matin du 25 décembre.

Et vous ne connaissez pas encore la meilleure? La liste fonctionne pour les anniversaires, les baptêmes, les enterrements de vie de garçon (et de jeune fille, oui), les promotions, les Bar Mitzvah, les diplômes, les départs à la retraite, les petits cadeaux qu'on aime faire sans raison, et j'en passe. Vous voulez me remercier? Ne vous donnez pas cette peine, c'est cadeau!