Dans quelques jours, les automobilistes de la Grande Région seront en PLS: la neige arrive et la circulation, déjà extrêmement compliquée, devrait comme chaque année bloquer les autoroutes...

"Winter is coming"! Cette réplique culte de la série Game of Thrones provoque autant de sueurs froides aux automobilistes frontaliers et luxembourgeois qu'au royaume des Sept Couronnes avant l'arrivée massive des Marcheurs Blancs (si vous ne comprenez pas la comparaison, il est quand même temps de regarder la série).

Eh oui, les premiers flocons sont tombés dans le nord du Luxembourg et c'est toute la Grande Région qui tremble. Pourquoi? Parce qu'il fait froid d'accord, mais surtout parce que cela signe le début de la grande pagaille sur les routes. Oui, plus que d'habitude. Oui, c'est possible. Inutile d'évoquer les bouchons quotidiens sur les autoroutes du Luxembourg, celles menant notamment à la France et à la Belgique: si vous nous lisez régulièrement, vous savez à quel point les véhicules s'y collent, pare-chocs contre pare-chocs, et -malheureusement- se percutent, très souvent.

Vous savez aussi que des travaux perturbent régulièrement la circulation, à toute heure de la journée, dans n'importe quel sens et à n'importe quel endroit. Saupoudrez les autoroutes d'une pincée de neige et vous obtenez chaque année un cirque géant qui fait d'ailleurs bien marrer les Canadiens. En l'occurence, c'est le cirque parisien pour trois millimètres de neige qui avait fait rire aux larmes de l'autre côté de l'Atlantique. Et rien que pour le plaisir, on ne peut s'empêcher de vous en refaire profiter:

Oui mais par chez nous, la neige ne fait pas beaucoup rire. Les automobilistes, qui ne se supportent déjà plus les uns les autres en temps normal, redoutent tous ce moment où "il suffit d'un centimètre de neige pour que tout le monde panique" et où les déneigeuses des Ponts & Chaussées débarquent sur les autoroutes "toujours trop tard" (les Français disent la même chose chez eux). À ce titre, le Luxembourg a commandé 17 à 20.000 tonnes de sel et les engins des "P&C" font des tests de salage préventif à sec depuis début novembre. Ne nous leurrons pas: cela ne va pas les empêcher de se laisser surprendre par la météo...

La règle au Luxembourg en matière de pneus neiges, comme en Allemagne, peut paraître absurde au regard des frontaliers puisque l'obligation d'en munir sa voiture dépend de la météo. En clair, s'il neige en mai (ce qui est déjà arrivé) et que votre véhicule a déjà chaussé ses sandales pour l'été, la police luxembourgeoise ne se privera pas de vous mettre à l'amende, sans faire preuve de la moindre tolérance. Il n'en demeure pas moins que la période actuelle est idéale pour changer de gomme. Aux frontaliers de ne pas se faire piéger car en France et en Belgique, cette obligation n'existe pas (sauf dans des zones clairement signalées par des panneaux).

Alors on respire, on ouvre ses chakras et on chausse ses pneus neige.