Un mois d'avril chargé d'émotions sera répertorié dans les archives.

La mort du Grand Duc Jean, souverain du Luxembourg pendant 30 ans a plongé le pays dans le deuil. Avec Lui, une ère synonyme d'expansion et de bien-être touche à sa fin. Après l'occupation par les Nazi, qui aurait pu mettre fin à l'indépendance du pays, n'y eût-il pas eu la courageuse intervention de la Grande-Duchesse Charlotte auprès du Président des États-Unis, le Grand-Duc Jean a vécu cette période au service de la liberté.

Après avoir rejoint les "Irish Guards" il était avec les troupes des libérateurs sur les plages de Normandie. Garant de l'indépendance du pays, son accès au trône, après sa vénérée mère, en 1964, le Grand-Duc Jean a porté la renommée du Luxembourg dans le monde entier. Et il faut rappeler que la monarchie représentée par la famille du Grand-Duc Jean a bien été élue par référendum en 1919, après les dérives de la première guerre mondiale, il y a donc juste un siècle.

Deux questions étaient proposées à l'électeur. Premièrement république, ou monarchie, représentée par la Grande-Duchesse Charlotte, la mère du Grand Duc Jean. Ensuite, rattachement économique à la France ou à la Belgique.

Le vote était clair pour la monarchie et pour Charlotte.

Quant au rattachement économique le vote fut en faveur de la France, mais elle ne voulait pas de nous...

Le pays a prouvé que l'indépendance de la Nation, soudée par la cohésion interne et la stabilité politique a fait ses preuves et a ainsi tenu tête aux envahisseurs du 10 mai 1940.

Force est de constater la présence du Grand Duché dans les enceintes internationales dès 1948. Pays membre fondateur de l'Union Européenne, avec 48% de citoyens de 170 nationalités différentes, la cohabitation a réussi.

Quant à la cohésion interne, il n'est plus à prouver quel est le lien intime qui lie les citoyens qui vivent au Grand Duché. L'hommage au Grand Duc Jean a été unanime, avec dignité le pays a vécu son enterrement et lui a fait un dernier adieu. À tout jamais le Grand Duc Jean restera un exemple de dignité et de simplicité.