Les voitures électriques de Polestar arrivent au Luxembourg: l'occasion pour nous d'aller tester le modèle le plus puissant de la série "2" et de vous dire ce qu'on en a pensé.

Longtemps assimilé au constructeur suédois Volvo, Polestar est devenu une marque à part entière qui produit exclusivement des véhicules électriques "à haute performance". Et pour cause: on ne trouve pas de motorisation qui développe moins de 224 chevaux pour cette Polestar 2.

Nous avons eu la chance de tester le modèle le plus puissant de la gamme qui affiche tout de même 408 chevaux et 600 nm de couple. Une voiture capable de passer de 0 à 100 km/h en 4,7 secondes. Il y en avait assez pour faire saliver les plus électro-sceptiques d'entre nous.

SPORTIVE OU PAS? 

RTL

© Polestar

Avec ses lignes qui ne sont pas sans rappeler les dernières créations Volvo, la Polestar 2 ne transpire pas forcément la sportivité. Il n'y a vraiment que les jantes en alliage forgé et les freins Brembo qui laissent deviner ce que la voiture a vraiment dans le ventre.

De même lorsqu'on s'installe à bord de ce véhicule. En dehors des sièges et des ceintures jaunes, on ne décèle pas forcément la fibre sportive dans l'habitacle de cette Polestar 2. En revanche, le confort est bien là et on ressent vraiment l'influence de la maison-mère dans cet intérieur épuré aux influences scandinaves. 

La bonne nouvelle, c'est que dès qu'on prend la route, on constate que l'on peut se faire plaisir au volant de cette Polestar 2. Avec son pack performance (freins Brembo, amortisseurs Öhlins), sa direction paramétrable et la puissance qu'elle développe, elle n'a rien à envier à ses concurrentes directes.

Malgré son poids (1.900 kg à vide), la Polestar 2 se montre agile et joueuse dans les routes plus sinueuses. Ses deux moteurs réagissent au moindre petit coup d'accélérateur et les quatre roues motrices veillent à une reprise massive en sortie de virage.

Sur autoroute, on ressent tout le savoir-faire et l'expérience de Volvo. On bénéficie d'un grand confort, d'une excellente insonorisation et de toute une panoplie d'aides à la conduite qui en font une bonne routière.

Seul bémol: l'accélération linéaire des moteurs électriques qui donne l'impression que la voiture perd du "punch" après avoir dépassé les 150 km/h.

UNE VOITURE ULTRA-CONNECTÉE

En bonne voiture électrique, la Polestar 2 propose toutes les fonctionnalités d'un smartphone de dernière génération. D'un simple "Hey Google", on peut faire appel à Google Assistance et contrôler une toute une série de fonctionnalités qui vont du réglage de la température de l'habitacle à la navigation.

Autrement, on peut toujours avoir recours à la tablette qui gère la plupart des fonctions du véhicule de manière tout à fait efficace. Les commandes et l'organisation des menus sont très intuitifs et n'ont pas grand chose à envier aux tablettes "maison" que l'on connaît désormais si bien.

L'ÉQUIPEMENT

RTL

© Polestar

De série, la Polestar 2 dispose de phares LED, d'une tablette centrale équipée du même logiciel automobile que la voiture dans son pack performance, de rétroviseurs sans cadre rétractables, de jantes en alliages de 19 pouces, de sièges chauffants et d'une caméra de recul.

Ce ne sont là qu'une partie des fonctionnalités proposées par la marque électrique qui se démarque de Volvo en proposant une voiture très équipée même dans son pack de base. Si ces attributs ne s'avèrent pas suffisants à vous convaincre, Polestar propose trois packs (Plus, Pilot, Performance) qui ont tous leurs spécificités.

L'AUTONOMIE

RTL

© Polestar

Lorsque nous avons reçu la voiture, l'ordinateur de bord indiquait qu'elle était chargée à 90% et qu'il nous restait 350 km d'autonomie. Si cette estimation peut avoir été influencée par le style de conduite du conducteur précédent, elle ne semblait pas confirmer l'autonomie annoncée par la marque (480 km/WLTP) avec une batterie chargée à 100%.

Cependant, après avoir passé plusieurs heures au volant de cette Polestar 2 et l'avoir poussé dans ses derniers retranchements, nous pouvons vous confirmer qu'en conduisant "sportivement", on peut parcourir entre 230 et 270 kilomètres. Attention, il ne s'agit ici que d'une estimation personnelle.

Pour ceux qui ne comptent pas exploiter la totalité de la puissance de ce véhicule au quotidien, on peut imaginer que l'autonomie puisse varier et éventuellement atteindre le niveau annoncé par la marque suédoise.

Soulignons également qu'en optant pour un moteur "long range" moins puissant (231 chevaux), l'autonomie annoncée est bien plus importante (540 km). Il y a donc une alternative à cette petite bombe électrique.

VERDICT? 

Pour reprendre les mots des spécialistes de Top Gear, je pense que c'est l'une des voitures électriques les plus complètes du marché de l'automobile. La Polestar 2 allie confort et performance tout en restant à la pointe de la technologie. On ne peut pas dire grand chose sur la conception de ce véhicule qui semble remplir toutes ses promesses.

Au final, nous n'aurons vraiment qu'une chose à redire au bout de ce test: l'autonomie réelle de cette Polestar 2 reste un point d'interrogation. Néanmoins, nous pouvons confirmer que la recharge de la voiture est relativement rapide (45 minutes à 1 heure) si vous avez la chance de tomber sur une borne à 300 kw.

RTL

© Polestar