Une start-up luxembourgeoise a décidé de lancer des protéines "100% naturelles" sur le marché luxembourgeois. Nous sommes allés les tester.

Des protéines "made in Luxembourg"? Pas vraiment puisque les deux associés produisent leurs protéines en Allemagne mais la start-up, elle, est bien 100% luxembourgeoise.

Leur idée: développer "un produit 100% naturel" pour les athlètes à la recherche de suppléments protéinés. Leur démarche: la vente par internet et des livraisons gratuites aux quatre coins du Luxembourg.

Déclinées en deux versions, les protéines "whey" et "isolate" proposées par la start-up luxembourgeoise n'ont rien d'une "pilule magique" et ne feront pas le travail à votre place mais promettent de délivrer "les suppléments essentiels".

Si nous n'avons pas eu l'occasion de tester leur efficacité au long terme, nous avons pu tester les deux goûts proposés par Honest+ : chocolat et vanille. De quoi satisfaire la majorité des papilles gustatives mais en bouche qu'est ce que ça donne?

LE GOÛT

Pour avoir essayé d'autres protéines du type "whey", j'ai pu confirmer une chose: dès la première gorgée, on sent que ces protéines contiennent BEAUCOUP moins de sucres.

En soi, le sucre ne m'a jamais vraiment posé problème dans un "shake" mais cet essai m'a vraiment ouvert les yeux sur les protéines que j'ai pu consommer par le passé.

Heureusement, les protéines de la start-up luxembourgeoise ne sont pas insipides. La variante "chocolat" m'a rappelé le goût boisson cacaotée que l'on sert aux enfants avec du lait, en version plus "light" tandis que la variante "vanille" ne m'a pas fait régurgiter ce que j'avais mangé à midi. Je l'avoue, la vanille et moi, ça fait deux.

En somme, c'est un bilan plutôt positif puisque les protéines au chocolat m'ont plu et que j'ai pu consommer les autres sans avoir des hauts le cœur. Le sucre en moins, est évidemment un bonus pour ceux qui cherchent à nourrir leurs muscles et non leur panse.

L'EFFICACITÉ

Difficile de s'exprimer à ce sujet vu que je n'ai eu accès au produit que pendant une journée d'entraînement. Tout ce que je peux dire, c'est que je n'ai pas eu de courbatures le lendemain.

Pour ceux qui s'y connaissent, cela ne veut évidemment pas dire grand chose puisque une bonne séance d'étirements et une nutrition riche en magnésium suffit souvent à éviter ce genre de problèmes.

"DÉVELOPPÉ PAR DES ATHLÈTES"

Lorsqu'on s'entraîne aux côtés de Tim Thomé, un des associés de la start-up, on comprend ce que "prendre soin de son corps" veut dire.

Loin d'être un bodybuilder classique, il entretient une silhouette athlétique à travers un entraînement méticuleux mais surtout, une nutrition soignée jusqu'au dernier détail.

Si cela ne donne aucune garantie sur son produit, ça rassure de le voir consommer ses propres protéines à l'issue de chaque entraînement. "Créé par des athlètes": c'est ce que dit leur site internet et (bien qu'on ait cherché) on n'a pas grand chose à redire. 

UNE POLITIQUE "ECO-FRIENDLY"

Le fait que la startup luxembourgeoise ait décidé d'emblée de ne pas utiliser de plastique pour l'emballage de ses produits est un gros point positif à nos yeux. Le réchauffement climatique est une problématique que toutes les entreprises, grandes et petites, se doivent d'adresser aujourd'hui.

LE PRIX

C'est la question fatidique. C'est pourquoi on ne tournera pas autour du pot: 34,50 € pour 750 grammes de protéines "whey" ce n'est pas donné.

Interrogé à ce sujet, Tim Thomé nous a répondu: "La majorité des entrepreneurs veulent développer à moindre coût. Nous on a eu l'approche contraire. On a cherché à développer le produit le plus naturel en évitant les producteurs qui prennent des raccourcis."

Cela suffira-t-il à convaincre les sportifs de se tourner vers le produit de la start-up luxembourgeoise? A vous d'en juger.