Le train de la mine de Rumelange vous emmène dans un voyage sensoriel et temporel. Par ici la visite!

Qui dit "Terres Rouges" dit "fer", pas vrai? Donc on se dit que pour trouver beaucoup de fer, il vaut mieux chercher du côté des pierres rouges...

Eh bien c'est partiellement vrai, sourit Albert Kreitz. Ce guide au musée national des mines de Rumelange est lui-même une mine d'information. "Ce n'est pas parce qu'une pierre est rouge qu'elle est plus riche en fer. On trouve aussi du minerai de fer dans des pierres jaunes, vertes, noires, grises..." Et ces dernières sont parfois plus riches en fer que les pierres rouges!

Albert n'est pas devenu guide par hasard. "Mon père était mineur à Differdange". Il nous montre une lampe à carbure. "On les utilisait dans les mines, mais certains les ramenaient à la maison, pour profiter de l'éclairage et faire des économies"...

UN VOYAGE SENSORIEL

Pour replonger dans cette époque qui parait si lointaine, un bon moyen est d'emprunter le train de la mine de Rumelange. La visite d'une mine fait parti de ces expériences qui ne vous laissent jamais indifférent. Après tout, les buildings nous rapprochent toujours plus du ciel, mais descendre sous terre est bien plus rare, surtout lorsque la visite se fait au contact de la roche brute.

On ne préfère pas trop vous décrire cette visite en train, pour ne pas vous gâcher le plaisir de la découverte.

Ce qu'on peut vous garantir, c'est que le voyage vaut le détour. Car il est à la fois sensoriel (tout change : la lumière bien sûr, mais aussi les sons, la température, l'air, l'humidité), mais aussi temporel.

HOMMAGE AUX MINEURS

Pendant près d'un siècle, de 1880 à 1963, on a exploité ici le minerai de fer. Le chemin de fer minier fut le système sanguin de la mine, évacuant le minerai, acheminant les outils et les mineurs. Alors qu'apparaissent les locomotives à benzène, diesel ou électriques, on gardera les chevaux jusqu'en 1950, pour les petits trajets.

C'est un travail ingrat, dur, harassant, longtemps effectué à la main, avant l'introduction de foreuses à air comprimé.

Il convient donc de se rappeler du courage et du sacrifice de ces milliers de mineurs qui, pendant des décennies, ont forgé la destiné du Luxembourg!

INFOS PRATIQUES

Ouverture :

  • Le musée est ouvert toute l'année pour les groupes de 16 personnes ou plus sur rendez-vous : 8h30 – 12h00 et 14h00 – 18h00 (dernier départ 16h30).
  • Pour les visiteurs individuels le musée est ouvert (sans réservation):

-avril- juin et septembre : jeudi au dimanche de 14h- 18h (3 départs: à 14h30, 15h30 et 16h30)
-juillet- août : mardi au dimanche 14h00 - 18h00 (3 départs: à 14h30, 15h30 et 16h30)
-octobre- mars : 2ème dimanche du mois: 1 visite guidée à 14h30

Précautions : Durant toute l'année il y a une température moyenne dans la mine de 10°C et une humidité de 80% à 90%. Prévoir donc des tenues adaptées.

Site web : www.mnm.lu