Pour la chandeleur, voici une recette de crêpe à consommer avec modération... car très alcoolisée! Mais on a une excuse: c'est celle d'un grand chef.

Éloignez les enfants. Ne leur en parlez même pas. Ces crêpes-là ne sont pas pour eux. Il s’agit d’un dessert d’adulte. La liste des ingrédients est sulfureuse, et les proportions indécentes.

Cette recette vient d’une époque où manger au restaurant ne vous laissait rarement sur votre faim. Où "ajouter un peu de beurre" signifiait vider la moitié de la plaquette. C’était riche, c’était gras. Ce n’était pas healthy et c’était mortel pour vos artères. Mais, nom d’une tartiflette, que c’était bon!

Bref, ouvrez votre livre de recettes interdites, voici un nouveau plat refuge, à ranger à côté des raclettes, churros, fondues savoyardes et autres poulardes farcies au foie gras.

UN PIONNIER DU FOOD-PORN

Il s’agit des crêpes de Raymond Oliver. Cet illustre chef français est devenu célèbre pour avoir créé en 1954 la première émission de télévision consacrée à la cuisine, "Art et magie de la cuisine".

Et comme beaucoup de chef de sa génération, il avait la main lourde sur les ingrédients. Y compris sur l'alcool. Oui, les temps ont changé. Mais pour vous remettre dans le bain, rappelons qu'à cette époque, on servait encore du vin aux enfants dans les cantines (et de la bière en Belgique!)

Maintenant que vous êtes préparé mentalement, voici la vidéo datée de 1954, exhumée des archives TV françaises :

LA RECETTE DES "CRÊPES-POMPETTES"

Les crêpes, tout le monde sait faire ça. "Oui, mais on peut les faire plus ou moins bien" disait Raymond Oliver. Voici donc sa recette.

Les ingrédients:

  • De la bière (50cl environ)
  • Du rhum (15 cl à la louche)
  • Du pastis (10cl à vue de pif) ou votre apéritif préféré
  • Du lait (25 cl)
  • 400 gr de farine
  • 100 gr de beurre
  • 8 œufs (minimum)
  • 4 cuillères à soupe de sucre
  • 2 cuillères à soupe d'huile
  • 2 grosses pincées de sel
  • 1 gousse de vanille ou quelques gouttes d'arôme vanille

De haut en bas, à droite : le rhum, le pastis, la bière. Oui oui, il faudra tout ça, à la louche. / © Romain Van Dyck

La recette

  1. Dans une casserole, mettre à chauffer le lait, la vanille, le sel et le sucre.
  2. Dans un grand bol, verser la farine en puits. Au centre, verser l'huile, puis les œufs entiers.
  3. Incorporer à la préparation, en plusieurs fois, le lait chaud auquel on aura ajouté le beurre fondu. Bien mélanger au fouet.
  4. Les festivités commencent : il faut maintenant "ajouter le parfum" dixit le chef. Soit "une bonne dose d'anis", puis le rhum "qui rentre comme le parfum principal", à raison d'un tiers d'anis et deux tiers de rhum. Soit au total "l'équivalent d'un très grand verre à vin de Bordeaux" d'alcool.
  5. On obtient déjà une pâte très liquide. Mais pas assez pour le chef. "Alors je vais la détendre", en l'allongeant avec la bière (tempérée).
  6. On est enfin prêt à cuire nos crêpes sur une poêle bien chaude. Pas besoin de la beurrer, "il y a déjà assez de gras"! Pour les retourner, vous pouvez tenter le traditionnel geste acrobatique, si les vapeurs ne vous font pas déjà tourner la tête.
Selon le chef, il y en a pour 4 personnes, "soit 24 ou 30 par personne". Une autre époque, on vous dit.

Pour accompagner ces crêpes réellement délicieuses, moelleuses et parfumées, nous vous suggérons un grand verre d'eau plate. À moins que vous ne soyez plus à ça près.

Gudden Appetit!