RTL 5minutes passe derrière les fourneaux et s'attaque à un plat luxembourgeois traditionnel: les Gromperekichelcher.

Aaah, l'hiver. Les gâteaux de Noël, le vin chaud, l'odeur du feu de bois. Rien de tel pour vous émoustiller les papilles. Et qui sait, pour avoir envie de cuisiner vos propres recettes hivernales. C'est ce que j'ai tenté de faire avec une recette traditionnelle, les Gromperekichelcher.

Avant de mettre les mains à la pâte, dégageons ensemble un premier dilemme: appelez-les galettes de pommes de terre ou Gromperekichelcher, c'est pareil. La recette ne change pas.

Cette question écartée, passons aux choses sérieuses. Le Luxembourg tenant fermement à son patrimoine culinaire, vous trouverez la recette officielle des Gromperekichelcher sur le portail du Grand-Duché. Et c'est promis, nul besoin d'être un as de la cuisine pour les réaliser correctement.

Comme je suis gentil, je vous la reproduis ici, avec les quantités testées par mes soins pour deux personnes:

  • environ 400 g de pommes de terre (500 g si vous êtes deux très gros mangeurs)
  • un demi-oignon (ou un entier si vous aimez)
  • une petite échalote
  • quelques grammes de persil
  • un oeuf
  • deux cuillères à soupe de farine
  • sel
  • poivre
  • un peu huile d'olive (ou une autre huile plus adaptée pour la cuisson

Côté équipement, vous aurez besoin d'un économe, d'une rape, d'un saladier, d'une cuillère, d'une spatule et d'une poêle (à défaut d'avoir une friteuse). C'est parti pour une vingtaine de minutes en cuisine.

Après avoir nettoyé puis épluché vos pommes de terre, râpez-les finement dans un saladier. Une tâche ô combien peu gratifiante et répétitive, qui ne devrait pas vous prendre plus d'une dizaine de minutes. Pensez ensuite à les placer dans un torchon propre ou sur une feuille absorbante et à les essorer, pour éviter qu'elle ne soit trop humide.

Ceci fait, émincez l'oignon (prévoyez vos lunettes de piscine ou préparez-vous à pleurer un bon coup), l'échalote et le persil (je vous pardonne s'il est en pot et non pas en botte). Ajoutez l'oeuf, préalablement battu (attention aux tâches de jaune), salez et poivrez à votre convenance et mélangez le tout. Si vous aviez préparé des cookies, je vous aurais dit de goûter votre mixture. Vus les aliments sélectionnés ici, je vous déconseille fortement de tenter l'expérience.

Dans une grande casserole, versez de l'huile de friture. Personnellement, j'ai choisi de l'huile d'olive pour le goût. Ça fonctionne, même si vous savez certainement qu'elle n'est pas adaptée à la cuisson à forte température. Il ne reste qu'à former de petites galettes pas trop épaisses avec votre préparation et à les retourner une fois bien dorées. À servir à la luxembourgeoise (avec de la compote) ou bien avec une petite salade composée si vous préférez éviter le salé-sucré.

Et voilà, plus besoin d'attendre la Schueberfouer ou le marché de Noël pour déguster ces merveilleuses petites galettes de gras, pardon, de pommes de terre.

Gudden Appetit !

C'est sûr, elles sont moins appétissantes que celles du marché de Noël, mais je vous assure que le goût est le même ! / © Thomas Toussaint / RTL