Les chars lourds occidentaux "seront déterminants pour notre future victoire", a affirmé mercredi la présidence ukrainienne après l'annonce du feu vert de Washington et de Berlin à l'envoi de ces blindés à Kiev pour combattre l'invasion russe.

"Les Etats-Unis vont envoyer 31 chars Abrams à l'Ukraine", "dans la droite ligne de nos efforts en vue de fournir à l'Ukraine les capacités dont elle a besoin pour continuer à mieux se défendre", a-t-il déclaré à des journalistes.

"Une journée historique. Un de ces jours qui sera déterminant pour notre future victoire", s'est félicité sur le réseau social Telegram Andriï Iermak, le chef de l'administration présidentielle. "L'essentiel est que ce ne soit que le début. Nous avons besoin de centaines de chars", a-t-il martelé.

La nouvelle intervient après que l'Allemagne a donné son aval à l'envoi de chars lourds Leopard 2 à l'Ukraine après des semaines d'hésitations.