Des inondations impressionnantes ont été filmées à Lisbonne dans la nuit de mercredi à jeudi. Une personne est décédée.

Les inondations provoquées par les fortes pluies qui se sont abattues dans la région de Lisbonne dans la nuit de mercredi à jeudi ont fait un mort, selon le bilan des services de la protection civile.

"Nous déplorons une victime décédée", âgée de "55 ans environ" et qui "se trouvait dans une cave qui a été inondée", a déclaré le commandant de la protection civile André Fernandes lors d'une conférence de presse. Quelque 27 personnes ont également dû être provisoirement relogées.

Les fortes pluies, qui ont provoqué des inondations dans plusieurs quartiers de Lisbonne, ont endommagé de nombreuses voitures tandis que plusieurs gares de chemin de fer, tunnels et routes de la capitale ont été fermées. L'aéroport a également été touché.

"TOUT EST PLEIN DE BOUE"

Jeudi, les opérations de nettoyage se poursuivaient. Des habitants et des commerçants repoussaient l'eau de leurs commerces à l'aide de raclettes.

"Tout est plein de boue. Le problème ce n'est pas tant l'eau que la boue qui détruit plus que l'eau", a confié à l'AFPTV Graça Sousa, une habitante de la capitale portugaise. "À l'intérieur tout est foutu, tous les frigos, plus rien ne fonctionne", a raconté de son côté Emilia Anica, propriétaire d'un restaurant, qui ne sait pas encore quand elle pourra rouvrir.

Les autorités continuaient jeudi d'évaluer les dégâts sans pouvoir encore communiquer "une estimation précise", a indiqué Carlos Moedas, le maire de Lisbonne.

Cette situation "montre le défi et le danger des changements climatiques", a-t-il rappelé, précisant que la construction de canalisations souterraines pour drainer les eaux fluviales lors de phénomènes météorologiques extrêmes débuteraient dans la capitale l'année prochaine.

Pour les prochaines heures, les services de la protection civile restent en alerte et ont appelé la population à la prudence. D'après les prévisions, la fin de la journée de jeudi devrait être marquée par une aggravation des conditions météorologiques avec "des vents et des précipitations fortes""J'en appelle à la responsabilité de tous. Il est important de respecter les recommandations" des autorités, a rappelé le ministre de l'Intérieur José Luis Carneiro.