Au moins sept personnes ont été tuées et six blessées mardi à Mazar-i-Sharif, dans le nord de l'Afghanistan, dans l'explosion d'une bombe visant un bus où se trouvaient des employés d'une compagnie pétrolière, a-t-on appris auprès de la police locale.

"L'explosion s'est produite à 7H00" (02H30 GMT) sur une place de Mazar-i-Sharif "visant un bus d'employés d'Hairatan Petroleum qui se rendaient à leur bureau", a indiqué à l'AFP le porte-parole de la police de la province de Balkh, Asif Waziri.

"La bombe a été placée dans un chariot sur le bord de la route, elle a explosé à l'arrivée du bus. Sept personnes ont été tuées et six blessées", a poursuivi le porte-parole.

"Nous étions 52 dans le bus, c'était notre dernier arrêt", a expliqué Mohammad Hanif, l'un des passagers.

"J'étais en train de lire le coran sur l'écran de mon téléphone quand il y a eu une explosion", a raconté un autre survivant, Azim, blessé à une jambe par des éclats de bombe.

L'attentat n'a pas encore été revendiqué.

Les talibans affirment avoir amélioré la sécurité dans le pays depuis leur retour au pouvoir en août 2021, mais de nombreux attentats à la bombe ont été perpétrés, généralement revendiqués par la section locale du groupe Etat islamique (EI-K).

RTL

Afghanistan / © AFP

Le dernier en date le 30 novembre a visé une école coranique de la ville d'Aybak (Nord), faisant 19 morts et 24 blessés. Les victimes étaient principalement des élèves.

La ville de Mazar-i-Sharif a déjà été touchée récemment par un attentat revendiqué par l'EI.

Le 25 mai, au moins dix personnes étaient mortes et une quinzaine blessées par l'explosion de bombes placées à bord de trois minibus circulant dans différents quartiers.