À Mannheim, en Allemagne, la patiente d'un hôpital a débranché la ventilation de sa voisine de chambre, car trop bruyante. Problème, la ventilation alimentait la patiente en oxygène...

L'hôpital de la petite ville de Mannheim, en Allemagne, a vécu un moment particulier il y a quelques jours, comme le déclarent les autorités allemandes, relayées par RTL.de.

Dans l'une des chambres de l'hôpital, une patiente de 72 ans a débranché par deux fois le ventilateur de sa voisine de chambre. Jusque-là, rien d'extraordinaire, jusqu'à ce qu'on apprenne, qu'en fait, la patiente de 79 ans était dépendante d'une ventilation médicale. Le personnel de l'hôpital avait pourtant averti la dame, après la première fois, qu'il ne fallait surtout pas débrancher la ventilation qui assurait l'approvisionnement en oxygène.

Après le second arrêt, la pauvre dame de 79 ans a dû être réanimée. Sa voisine a ensuite été arrêtée et soupçonnée de tentative d'homicide involontaire.

La victime est sortie d'affaire, mais doit encore rester, pour l'instant, sous surveillance aux soins intensifs.