Au moins trois personnes ont été tuées dans une explosion, suivie d'un incendie, survenue ce jeudi à l'aube dans une raffinerie de la province de Neuquen, dans le sud de l'Argentine.

L'explosion dans la raffinerie de l'entreprise argentine New American Oil, dans la ville de Plaza Huincul (1.200 km de Buenos Aires), a touché "l'un des principaux réservoirs de brut" du site et provoqué "un fort souffle", selon le maire Gustavo Suarez, cité sur la radio locale LU5. Six camions présents sur le site ont été détruits dans l'incendie.

"A ce stade il est établi qu'il y a trois morts", a indiqué le maire, qui n'a dans un premier temps pas fait état de disparus.

En fin de matinée, le responsable des pompiers de Plaza Huincul, cité dans un communiqué de la municipalité, a assuré qu'"un foyer d'incendie situé dans une partie du site était maîtrisé à plus de 70%".

Près d'une centaine de pompiers, agents de la Protection civile et de sécurité privée, ont été mobilisés sur l'incendie, qui s'est déclaré peu après 04H00 du matin (01H00 GMT), selon la municipalité qui a mis sur pied une cellule de crise. Cinq écoles primaires de la ville ont été évacuées "à titre préventif".

Le syndicat des agents du secteur pétrolier privé des provinces de Rio Negro, Neuquen et La Pampa (sud) a lancé à la suite de l'explosion un appel à "une grève d'une durée indéterminée" et dénoncé "des situations qui se répètent dans chaque gisement ou installation du secteur". Il a exigé une réunion d'urgence vendredi avec les directions des entreprises de la région.