Après une longue opération pour le sortir de son écluse, le béluga égaré dans la Seine est mort lors de son transport vers la côte.

Les efforts des secouristes n'ont pas porté leurs fruits. Le béluga, qui avait été découvert il y a plus d'une semaine dans la Seine, a dû être euthanasié lors de son transfert d'une écluse de l'Eure au port de Ouistreham, a annoncé la préfecture du département normand.

"Malgré une opération inédite de sauvetage du béluga, nous avons la tristesse de vous annoncer le décès du cétacé", a annoncé la préfecture du Calvados sur twitter, précisant qu'il a été euthanasié.

L'opération de sauvetage avait d'abord permis de l'extraire de l'écluse dans la nuit de mardi à mercredi. Le cétacé, dont l'état de santé était jugé "alarmant", avait fini par être soulevé dans un filet tracté par une grue et déposé sur une barge, où il a été immédiatement pris en charge par une dizaine de vétérinaires vêtus de combinaisons blanches.

Le béluga, animal évoluant en eaux froides, dont la présence dans la Seine est exceptionnelle, avait ensuite été placé dans un camion réfrigéré pour le transporter hors d'eau à destination du littoral, à environ 160 km.

L'opération pour le ramener en mer était toutefois jugée risquée pour le béluga
, déjà affaibli et sensible au stress, a expliqué Isabelle Brasseur, du Marineland d'Antibes. Son étant de santé laissait augurer "un mauvais pronostic vital".