Un drame familial particulièrement sordide s'est déroulé dans le village de Ferreiros, dans le nord de l'Espagne, en ce début de mois de mai.

Un couple d'origine néerlandaise s'est donné la mort à quelques heures d'intervalle. Plusieurs jours avant ces suicides, le fils de la dame avait disparu.

Le 2 mai, Sophie, qui résidait en Espagne depuis 2014, apprenait la disparition de son fils âgé de 15 ans. C'est l'école qui avait donné l'alerte. Alors que des opérations de recherches étaient menées pour retrouver son fils, sophie a décidé de s'ôter la vie. Les services de police espagnols ont du moins retrouvé son corps, ainsi qu'une lettre de suicide.

Le compagnon de Sophie, Raymond, était en France au moment de la mort de sa femme. Il est revenu en Espagne lorsqu'il a appris la nouvelle, et n'a pas été retenu par les policiers, qui ne le considéraient pas comme suspect. L'homme s'est également donné la mort quelques heures après son arrivée en Espagne.

Pendant ce temps, les recherches se sont poursuivies pour retrouver le garçon de 15 ans. Le jeune a finalement été reconnu par des clients d'un centre commercial, et donc officiellement retrouvé par les policiers. Son père biologique devrait récupérer la garde de l'adolescent.

Selon les médias espagnols, les relations familiales s'étaient détériorées depuis le confinement.