Au Luxembourg, les terrasses ont rouvert il y a quelques semaines. Il en sera bientôt de même en Belgique ainsi qu'en France, mais si vous avez envie de vous évader un peu plus loin, voici quelques idées...

Même si ce beau temps permet de (re)découvrir le Grand-Duché à pied, en vélo, en voiture, à cheval ou même dans les airs, nombreux sont les friands de voyages qui n'attendent que le déconfinement dans d'autres pays afin de pouvoir bouger.

La Belgique commence doucement l'allègement de ses mesures le lundi 26 avril, les terrasses de l'horeca devraient rouvrir le 8 mai. Retrouvez ici tout ce qui change à partir de lundi chez nos voisins belges.

En France, un assouplissement progressif des mesures va commencer le 3 mai, a annoncé le Premier ministre Jean Castex. L'interdiction de se déplacer à plus de dix kilomètres de son domicile sera levée. La réouverture des commerces non-essentiels devrait avoir lieu "autour de la mi-mai", a-t-il ajouté.

DOLCE VITA EN ITALIE

En Italie, dès ce 26 avril, les restaurants seront autorisés à ouvrir au public à déjeuner, et aussi à dîner pour la première fois depuis fin octobre, mais seulement en plein air et dans les régions classées "jaune", présentant le risque de contagion le plus faible. Les cinémas, théâtres et salles de concert pourront aussi rouvrir lundi prochain, en respectant la distanciation et en restant en dessous de 50% de leur capacité maximale, tandis que les écoles, collèges et universités donneront la priorité aux cours en présentiel.

CAFÉS ET RESTAURANTS OUVERTS AU PORTUGAL

Le Portugal est entré lundi dans la troisième phase d'un déconfinement progressif entamé il y a un mois, avec la réouverture des centres commerciaux, de l'intérieur des cafés et des restaurants, des salles de spectacle, des lycées et des universités. Cet allègement a eu lieu deux semaines après la réouverture des terrasses.

La prochaine et dernière étape de la levée graduelle des restrictions sanitaires est prévue dans dix jours, avec notamment le retour d'évènements publics en extérieur si l'évolution de la situation sanitaire le permet.

L'île de Madère a décidé depuis plusieurs mois d'instaurer un couvre-feu à 19 heures en semaine et 18 heures le week-end ainsi que les jours fériés. Les commerces, coiffeurs, restaurants et cafés sont néanmoins ouverts toute la journée, une heure avant le début du couvre-feu.

UNE BONNE BIÈRE SUR UNE TERRASSE ANGLAISE

Boire un verre en terrasse, faire du shopping ou aller chez le coiffeur, les Anglais peuvent à nouveau goûter à certaines libertés depuis le 12 avril, avec la levée de nombreuses restrictions, grâce au confinement et à une vaccination massive. Confiné pour la troisième fois début janvier, voire même fin décembre pour certaines régions comme Londres, le Royaume-Uni a vu sa situation sanitaire s'améliorer depuis, avec contaminations, hospitalisations et décès en chute libre.
Outre les terrasses et les magasins, les Anglais peuvent aussi retourner dans les salles de sport, les spas, les bibliothèques, à la piscine et partir en vacances dans le pays, tant qu'ils restent entre membres du même foyer. La réouverture de la restauration en salle n'est prévue que lors de la prochaine étape du déconfinement, le 17 mai, en même temps que les hôtels, musées, salles de spectacles et tribunes des stades, avec des capacités limitées.

Les voyages à l'étranger restent interdits au moins jusqu'au 17 mai, et l'arrivée au Royaume-Uni est liée à une quarantaine obligatoire avec le paiement d'un "kit d'arrivée" comprenant deux tests PCR.

HONGRIE ET SLOVÉNIE

La Hongrie va rouvrir ses terrasses de cafés et restaurants, a annoncé vendredi le Premier ministre, alors que plus d'un tiers de la population a déjà reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19.

La barre des "3,5 millions" dans ce pays de 9,8 millions d'habitants a été franchie, "donc à compter de samedi, les espaces de restauration pourront de nouveau accueillir des clients à l'extérieur", a déclaré Viktor Orban lors de son interview radiophonique hebdomadaire, se réjouissant de savourer bientôt sa première bière en terrasse depuis novembre.

Suivront ensuite les hôtels, théâtres, cinémas, salles de gyms, bains publics ainsi que les salles intérieures des restaurants, dès que le chiffre de 4 millions sera atteint, a priori en milieu de la semaine prochaine. Il faudra cependant présenter un "certificat d'immunité".

Face à une situation qui demeure critique, de nombreuses voix s'élèvent, dans l'opposition et du côté des médecins, contre un assouplissement des restrictions jugé prématuré.

Dans la Slovénie voisine, les mesures s'accélèrent aussi: les cinémas et théâtres, fermés depuis plus de six mois, rouvrent ce vendredi mais devront se soumettre à des règles sanitaires strictes, avant les hôtels de moins de 30 chambres dès lundi.

DANEMARK ET GRÈCE

Le Danemark a déjà décidé d'accélérer sa réouverture et les musées, cafés, bars et restaurants ont rouvert leurs portes mercredi aux personnes munies du "coronapass", le passeport sanitaire.

En Grèce, les terrasses des bars et des restaurants rouvriront le 3 mai, mais les déplacements entre régions seront toujours interdits pour les fêtes de Pâques, célébrées le 2 mai par les orthodoxes.

L'Union européenne a mis en place une plateforme interactive afin d'informer les citoyens de la situation dans tous les pays membres. Les restrictions d'entrée ainsi que les règles à respecter pour se rendre dans un pays y sont indiquées en temps réel.