Emmanuel Macron a dressé un déconfinement en trois temps pour les Français. Voici ce qu'il faut retenir de ses annonces.

Mardi soir, Emmanuel Macron a présenté ce qui sera un long déconfinement. Contrairement au printemps, durant lequel la réouverture avait été plus rapide après deux mois d'arrêt, le retour "à la normale" va prendre du temps.

Pour les résidents en France, à condition que la situation sanitaire continue de s'améliorer, l'allègement des mesures permet toutefois d'envisager les achats de Noël, les retrouvailles en famille ou entre amis et même les vacances. Seuls les bars et restaurants vont devoir prendre leur mal en patience.

Voici les principales dates à retenir. L'échelonnement des mesures sera précisée ce jeudi.

SAMEDI 28 NOVEMBRE, UN PREMIER ASSOUPLISSEMENT

Dès samedi matin, tous les commerces jugés "non-essentiels" pourront rouvrir. Toujours avec des conditions strictes, mais il sera enfin possible de fréquenter les librairies et autres boutiques de vêtements ou les services (coiffeurs, salons de beauté...).

En parallèle, l'attestation de déplacement sera maintenue mais les déplacements pour motif de loisirs seront élargis à un rayon de 20 km et une durée de trois heures.

Enfin, les "activités extra-scolaires en plein air" seront à nouveau autorisées, tout comme la fréquentation des lieux de culte "dans la limite de trente personnes".

MARDI 15 DÉCEMBRE, LES FRANÇAIS DÉCONFINÉS

Si le nombre de contaminations journalières descend sous les 20.000 et que le nombre de lits de réanimation occupés est compris entre 2.500 et 3.000, le confinement sera levé le 15 décembre.

Il sera possible de se déplacer pour Noël, y compris d'une région à l'autre, mais un couvre-feu généralisé sera appliqué à l'ensemble du territoire de 21h à 7h. Deux exceptions à ce couvre-feu: les 24 et 31 décembre, afin de permettre de célébrer les fêtes de fin d'année.

Les établissements culturels (cinémas, théâtres, musées) pourront également rouvrir le 15 décembre, toujours à condition que le confinement soit levé. En revanche, Emmanuel Macron a jugé "impossible" que les stations de sports d'hiver puissent ouvrir avant 2021.

Les activités sportives pour les mineurs seront elles autorisées en intérieur.

MERCREDI 20 JANVIER, RÉOUVERTURE DES RESTAURANTS

La dernière étape du déconfinement sera elle aussi appliquée sous condition que les nouvelles contaminations soient restées inférieures à 5.000 cas par jour. Ce qui dépendra du comportement des Français pendant les fêtes. Si c'est bien le cas, les restaurants pourront rouvrir. Les bars et discothèques n'ont eux pas de date de reprise de leurs activités.

Les lycées, dont le fonctionnement est allégé, pourront être "pleinement ouverts, avec la totalité des élèves" autour du 20 janvier.

Enfin, la vaccination pourrait débuter fin décembre-début janvier "pour les personnes fragiles".