Un groupe de dealers s'est accaparé une aire publique d'une cité en région parisienne, pour créer un parking payant. La municipalité a promis d'agir.

À Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, des automobilistes peuvent se rendre dans un parking à un tarif attractif: l'aire de stationnement permet de se garer pendant une durée illimitée ou pendant 12 heures pour 10 euros! Une bonne affaire dans la région, surtout que le gardien assure que le véhicule sera sous bonne garde...

Mais ces clients se doutent-ils qu'ils font les affaires de dealers de cité? Cette surprenante affaire est rapportée par le Parisien, qui raconte comment des aires publiques de la cité des Boute-en-Train ont trouvé une nouvelle affectation. Elles ont été privatisées et reconverties en parking. Localisé juste à côté des célèbres puces de Saint-Ouen, ce parking privé mais bien sûr totalement illégal serait apparu il y a quelques semaines.

La municipalité estime que des trafiquants de drogue de la cité sont derrière cette initiative. "Plusieurs mesures sont lancées par la ville pour régler ce problème. D'abord, le nettoyage de toutes les inscriptions mentionnant la présence d'un parking sauvage", explique le deuxième adjoint au maire, cité par le quotidien.

Pour rabattre la clientèle, des flèches dirigeant vers le parking ont en effet été peintes au sol, avec en bonus des panneaux où est écrit "Welcolm !" (sic). Le tarif était inscrit sur une camionnette, à proximité. L'adjoint promet donc "la mise en place d'un gardiennage, avec la présence d'un agent de sécurité en journée, les samedis et dimanches", et des patrouilles des polices nationale et municipale seront mobilisées.