Depuis la reprise du trafic aérien, certaines destinations européennes sont plus populaires que d'autres.

Selon l'Iata, la grande association internationale du secteur, pour des raisons à la fois de restrictions de circulation et de craintes de voyageurs, le trafic redémarrera d'abord sur les marchés intérieurs, puis continentaux et enfin au quatrième trimestre sur les vols long-courrier. Il ne retrouverait son niveau de 2019 qu'en 2023.

Les pays européens doivent par exemple se prononcer sur une proposition de liste d'une quinzaine d'Etats dont les voyageurs seront admis dans l'Union au 1er juillet, qui exclut les Etats-Unis et qui inclut la Chine sous condition.

En Europe, dans la semaine du 15 au 21 juin, 7.706 vols ont été effectués en moyenne par jour, (-77,9% par rapport à la même période en 2019), principalement par Turkish Airlines, Lufthansa, Wizz Air, Wideroe, DHL et Air France, selon l'organisation Eurocontrol.

C'est à l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle que le trafic a été le plus important, suivi par Francfort, Schiphol (Amsterdam), Heathrow (Londres) et Istanbul.

Au niveau mondial, le trafic de passagers a atteint le fond en avril en plongeant de 94,3% (mesuré en kilomètres-passagers payants, ou RPK) par rapport à avril 2019.

LISBONNE EN TÊTE DU TOP 5 

La capitale portugaise Lisbonne arrive en tête des réservations de billets d'avion en Europe pendant la première quinzaine de juin, devant Paris, Amsterdam, Athènes, Rome, Madrid, Francfort, Vienne, Barcelone et Londres, selon des données diffusées lundi par la société spécialisée Forwardkeys.

Il y a un an, la capitale britannique arrivait en tête des réservations. Cette relégation traduit l'effet des mesures de quarantaine mises en place, selon la société.

"Les pays qui ont mis en place des mesures de quarantaine ont observé des baisses de trafic similaires à une interdiction totale de vols", a pour sa part souligné Brian Pearce, l'économiste en chef de l'Iata.

L'organisation des compagnies aériennes plaide en faveur de la mise en œuvre par les aéroports et les compagnies de mesures sanitaires (port du masque, prise de températures, déclaration de santé...).