Le Luxembourg préside actuellement l'alliance internationale pour la mémoire de l'Holocauste.

C'est dans ce cadre que Jean Asselborn a présidé la conférence ministérielle de l'IHRA (International Holocaust Remembrance Alliance) à Bruxelles.

Cette conférence marque le début d'une année historique, marquée par le 75e anniversaire de la fin de la Deuxième Guerre Mondiale et de la libération du camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau mais également le 20e anniversaire de la déclaration de Stockholm.

Ministres et représentants issus de 35 pays différents se sont rassemblés dimanche pour échanger sur les challenges politiques et pour approuver une nouvelle déclaration préparée sous la présidence luxembourgeoise.
"Nous devons avoir honte" a déclaré le ministre des Affaires étrangères et européennes dans son discours dimanche soir. "Nous ne pouvons jamais ignorer ce qu'il s'est passé il y a 75 ans. Nous devons tout mettre en œuvre afin que cela ne se reproduise plus jamais", en soulignant que l'éducation jouait un rôle important dans ce combat.

27 événements et activités pédagogiques sont organisés jusqu'au 8 février sous la coordination du Centre pour la formation politique au Luxembourg.