Il a avoué être à l'origine du drame et a directement été arrêté.

Le propriétaire d'une ferme du nord de l'Italie, où une explosion a tué trois pompiers il y a quelques jours, a admis qu'il avait volontairement provoqué le désastre pour frauder à l'assurance, rapportent des médias locaux samedi. La police l'a arrêté. Les enquêteurs questionnent également la femme du propriétaire, selon l'agence ANSA. Le local était vide, situé à Quargnento dans le Piémont, à environ 60 km de Turin.

Mardi au petit matin, un incendie s'est emparé du bâtiment. Une explosion a eu lieu ensuite, tuant trois pompiers qui étaient venus en intervention et en blessant deux autres ainsi qu'un policier. Les enquêteurs ont découvert que le propriétaire et sa femme avaient accumulé d'importantes dettes.

Des bonbonnes de gaz avec un détonateur prévoyant d'enclencher l'explosion à 1h30 étaient sur place, mais le système a dysfonctionné vers minuit, entraînant l'incendie et le déplacement des pompiers. Le propriétaire aurait pu signaler l'explosion imminente et éviter ainsi les décès, a tranché le procureur. L'homme aurait avoué son acte après que l'on eut trouvé dans sa garderobe un mode d'emploi du détonateur à retardement.