La rivière de Zurich, ville la plus peuplée de Suisse, a été teinte en vert fluorescent mardi, une action spectaculaire revendiquée par l'organisation Extinction Rebellion.

"Rébellion Extinction Zurich a coloré la Limmat en vert", a indiqué sur Facebook la branche zurichoise de ce réseau international de désobéissance civile climatique lancé en octobre 2018 au Royaume-Uni.

Comme on peut le voir sur des images que l'organisation a publiées sur son site, des militants se sont élancés dans cette eau d'un vert intense, avant de simuler qu'ils étaient morts.

"XR veut attirer l'attention sur l'effondrement imminent de l'écosystème et sur le système toxique dans lequel nous nous trouvons", a précisé l'organisation, ajoutant que la couleur utilisée est constituée d'uranine, une substance "totalement inoffensive dont la toxicité est équivalente au sel de cuisine".

Alertée par des appels téléphoniques, la police zurichoise s'est rendue sur place pour déterminer si la couleur pose un danger pour la population, a-t-elle indiqué dans un communiqué. L'organisation XR a annoncé des actions en tous genres dans plusieurs villes suisses, du 9 au 20 septembre.

En Suisse, comme dans d'autres pays européens, des marches pour le climat ont été régulièrement organisées par des mouvements citoyens, en particulier par des jeunes. Une prochaine manifestation nationale est prévue le 28 septembre à Berne, moins d'un mois avant les élections parlementaires.