Un Allemand a été reconnu coupable du décès de son épouse, qui est morte après une "sexcapade" de 48 heures durant leur lune de miel.

Ralph Jankus et sa femme Christel avaient semble t-il un penchant pour les jeux sexuels violents. Un peu trop malheureusement: l'homme, fan de sadomasochisme depuis une trentaine d'années, vient d'être condamné pour homicide involontaire à 18 mois de prison avec sursis pour négligences, relate The Sun.

Il y a un an, sa femme a succombé à une perforation intestinale, provoquée par l’insertion d'un objet sexuel à pointes durant leur marathon sexuel de 48 heures, organisé pour célébrer leur mariage

C'est en retirant de l'anus de sa femme une roue de Wartenberg - un dispositif médical utilisé pour tester les réactions nerveuses -, l'homme de 52 ans a perforé l’intestin de sa femme, âgée de 49 ans.

Les services d'urgence n'ont été appelés que quatre jours plus tard: la femme était décédée des suites de blessures internes.

Très affecté, Jankus a affirmé devant le tribunal qu’il ne savait pas à quel point les blessures de sa femme étaient graves, car elle s’était souvent plainte de douleurs et de malaises auparavant.

Accusé de meurtre, l’homme a finalement été condamné à une peine de 18 mois avec sursis, le juge retenant le fait que son épouse avait refusé d’être hospitalisée. "Si elle avait été emmenée immédiatement à l'hôpital, elle aurait pu être sauvée" a tout de même affirmé le juge.

Incarcéré depuis sept mois, l'homme a retrouvé sa liberté.