Dans de nombreuses zones de la Ville de Luxembourg, les corbeaux sont un véritable fléau. Les autorités communales veulent réagir.

Parfois, les volatiles se regroupent par centaines en colonies et laissent derrière eux leurs ordures dans de nombreux endroits de la capitale. Par conséquent des travaux d'abattage des cimes des arbres et d'enlèvement des nids vont être réalisés dans certains quartiers dans les prochains jours. Ils seront menés pour des raisons sanitaires à différents endroits présentant un risque accru de nuisance en raison de la proximité d'infrastructures sensibles (écoles, aires de jeux pour enfants...).

Ce sera le cas au Parc de Cessange, dans la rue Plantin à Gasperich, autour de l'école de Gasperich ainsi que près de l'école de Merl.

Les corbeaux sont une espèce protégée. Le but de cette action est de parvenir à une gestion à long terme de cette espèce sur le territoire de la capitale, en évitant un déplacement des colonies vers d'autres lieux. L'abattage des cimes des arbres devrait permettre d'éviter que les volatiles construisent leurs nids dans un plus grand nombre de lieux encore.

Des sites alternatifs sont recherchés sur le territoire de la capitale, où les corbeaux ne constitueraient pas un fléau et pourraient être tolérés.