"Madame Witzeg", le premier restaurant de l'association Trisomie 21 asbl est sur le point d'ouvrir dans le sud du Luxembourg.

Le restaurant a obtenu l'agrément comme atelier d'inclusion le 15 octobre dernier, et les clients pourront venir se restaurer ici à partir de lundi. Huit personnes bénéficiant du statut de travailleur handicapé peuvent profiter d'un travail rémunéré ou suivre un stage afin de voir si un job dans l'Horeca pourrait les intéresser.

Ils seront formés à tous les domaines de la gastronomie avant de, peut-être, franchir le cap du marché du travail. L'équipe du restaurant est composée d'un mélange de plusieurs groupes de travail, des personnes atteintes d'une restriction cognitive côtoient des éducateurs et des cuisiniers.

Le système des commandes est légèrement différent des autres établissements, ici le client devra marquer les plats qu'il souhaite consommer afin de permettre à tous les collaborateurs de pouvoir prendre les commandes, peu importe leur maîtrise de l'écriture.

L'ouverture du restaurant a été précédée d'une longue procédure, tout d'abord afin d'obtenir l'agrément d'inclusion professionnelle avec de nombreux critères à respecter. Parmi eux, un concept pédagogique ou encore une salle de calme qui doit être accessible à tous, à tout moment.

En tant qu'atelier reconnu, l'équipe est soutenue par les ministères de la Famille et du Travail, mais le restaurant "Madame Witzeg" (Madame Marrante en français, NDLR) a également lancé un financement participatif pour démarrer son activité dans les meilleures conditions.

Le Luxembourg compte déjà plusieurs restaurants qui fonctionnent en tant qu'atelier d'inclusion professionnelle, vous pouvez les retrouver en cliquant sur ce lien.

Le reportage dans le monde de Madame Witzeg par RTL Télé:

Trisomie 21 an der Aarbechtswelt
De Restaurant Madame Witzeg zu Bieles huet seng Dieren opgemaach.