Une récente enquête menée par jobs.lu relative aux pratiques de recrutement s'est notamment penchée sur ce qui fait l'attractivité du Luxembourg en matière d'emploi.

Six personnes salariées au Luxembourg sur dix déclarent que la principale raison les incitant à poursuivre leur carrière au Grand-Duché est l'attractivité salariale du pays.

A l'opposé, quatre salariés luxembourgeois sur dix affirment que le temps de trajet est la principale raison qui les pousserait à quitter le Luxembourg. La baisse de l'attractivité salariale et les limites liées à la possibilité de télétravailler sont deux autres éléments évoqués et qui pèsent sur l'attractivité du pays.

Si l'économie nationale s'inscrit toujours dans une dynamique positive, ce sont les difficultés à attirer les talents qui constituent le principal frein au développement des entreprises.

Près d'un salarié sur cinq (18%) entend rester au Luxembourg pour les opportunités de carrière qu'offre le pays. Enfin, 1 salarié sur 10 (9%) cite l'environnement international que propose le Grand-Duché comme principale raison d'y poursuivre sa carrière.

Ces questions, au cœur de l'actualité relative à l'évolution du marché du travail, ont été soumises par le portail jobs.lu à un panel de 950 utilisateurs de sa plateforme dans le cadre d'une récente enquête relative aux pratiques de recrutement et à leurs évolutions.

Il est intéressant de noter que 65% des répondants à ce sondage travaillent sur site à temps plein, et 31% en mode hybride, profitant de la possibilité de télétravailler. 3% seulement déclarent être en "full remote", soit en télétravail à 100%.

L'étude s'est aussi intéressée aux éléments qui primaient aux yeux d'un candidat lorsqu'il répond à une proposition d'emploi:

81% citent le salaire
60% sont attentifs à la culture d'entreprise
42% aux enjeux de diversité et d'inclusion
31% aux considérations durables
28% à l'approche innovante du marché que peut avoir l'entreprise