Deux cas de tuberculose "contagieuse" ont été recensés ces six derniers mois dans les écoles et maisons-relais du Luxembourg. L'information a été confirmée mercredi par le ministère de la Santé.

La tuberculose est "très contagieuse" prévient la ministre de la Santé qui a confirmé mercredi que deux cas avaient été répertoriés durant les six derniers mois.

"La bactérie peut rester longtemps dans l'air", indique Paulette Lenert dans une réponse parlementaire où elle rappelle l'importance d'aérer les salles de classe.

Parce qu'il faut le savoir, les deux cas confirmés ont été repérés "dans des écoles et maisons-relais". La ministre s'est bien gardée de préciser s'il s'agissait d'écoliers ou de membres du personnel.

L'Inspection sanitaire et la direction de la Santé ont été informées et se sont chargées d'effectuer un dépistage destiné à identifier les cas contact.

"Les cas contact sont bien évidemment informés", affirme la ministre. En ce qui concerne les écoles et les maisons-relais, c'est la direction de la Santé qui se charge de contacter "les personnes concernées".

"Ce qu'il y a de plus efficace, c'est de détecter la maladie le plus tôt possible et de détecter les éventuels cas latents de tuberculose via un dépistage", explique Paulette Lenert.

En effet, dans le cas d'une tuberculose, on peut être infecté avant de tomber malade.

Dans ce contexte, la ministre rappelle que les cas de tuberculose "sont rares" dans les écoles. C'est pourquoi les dépistages systématiques qui ont pu être réalisés par le passé ont été interrompus.

À savoir que les cas de tuberculose sont en baisse constante depuis que des statistiques au sujet de cette maladie existent. Cependant, il est important de noter qu'elle reste parmi les dix premières causes de mortalité dans le monde.

Cela étant dit, la tuberculose est une maladie "que l'on peut soigner" et dont on peut guérir d'après l'OMS qui estime que le diagnostic et le traitement de la tuberculose ont permis de sauver 66 millions de vies depuis l'an 2000.