Cette comparaison a été réalisée sur base des chiffres compris durant la période de référence entre 2017 et 2022.

Le Luxembourg se joint à l'effort de réduction des États membres de l'UE, dans une première phase de nature volontaire, de 15% de la demande de gaz naturel sur la période de référence du 1er août 2022 au 31 mars 2023.

Jusqu'à présent, le Luxembourg atteint et dépasse même son objectif de réduction de 15% de la consommation de gaz naturel: au mois d'août, la réduction correspondait à environ 37%, 26% en septembre et 36% en octobre.

Au mois de novembre, la réduction dépassait à nouveau les 30% pour se stabiliser à 33%, soit plus du double de l'objectif fixé par l'UE.