Les images ont circulé sur des réseaux sociaux comme TikTok et des photos nous ont été envoyées. Cependant, les résidents de la rue Adolphe Fischer sont toujours dans le flou par rapport à ce qu'il s'est passé dans le quartier la nuit du 20 novembre.

À première vue, on soupçonne évidemment un accident. Les images qui nous ont été envoyées par une résidente du quartier posent cependant plusieurs questions. On peut y voir trois voitures, qui étaient manifestement stationnées, encastrées les unes dans les autres ainsi qu'un arbre déraciné et un panneau de signalisation écrasé.

Une voiture est-elle venue percuter la Volskwagen blanche à haute vitesse ou s'agit-il plutôt d'un poids lourd qui aurait débordé de la route? Nous avons contacté la lectrice qui nous a transmis les images en question. Elle aurait découvert la scène en allant se promener le 20 novembre.

"Choquée", elle n'a pas su nous donner de détails concernant les circonstances qui ont mené à cette scène mais elle assure que les dégâts sont "énormes". Elle affirme ne pas être seule dans ce cas. Sur l'application de voisinage Hoplr, d'autres résidents se seraient indignés.

Jeudi, la police grand-ducale nous a confirmé qu'un accident avait eu lieu dans la rue Adolphe Fischer le 20 novembre en pleine nuit. D'après les premiers éléments relevés par les agents mobilisés sur place, l'accident aurait impliqué deux véhicules et se serait produit vers 4h30.

Un automobiliste qui circulait dans la rue d'Anvers en direction de la rue Sainte-Zithe se serait vu refuser la priorité à l'intersection de la rue Adolphe Fischer par une voiture venant de la rue Glesener. La collision n'a pas pu être évitée et a projeté les véhicules impliqués contre des voitures garées "en raison de la force de l'impact".

En plus des dégâts causés aux véhicules stationnés, à un arbre et à un panneau de signalisation, un vélo aurait été endommagé. La bonne nouvelle, c'est que l'accident n'a pas fait de blessés. Une information confirmée jeudi matin par la directeur de la communication de la police luxembourgeoise.

D'après des résidents de la capitale, les voitures accidentées étaient toujours sur place jeudi matin.