Ouvert en 2019, le Chalon de Thé a déménagé du centre de Luxembourg-ville au quartier gare. Une nouvelle adresse va même ouvrir à Dubaï.

Ça ronronne dans le quartier gare de Luxembourg-ville. Depuis le 22 septembre, le Chalon de Thé, installé depuis juillet 2019 en plein cœur de la capitale, a ouvert à sa nouvelle adresse, rue Glesener. Il s'agit du deuxième bar à chats de Mehdi Mimèche, le gérant, qui a ouvert un premier Chalon à Metz, en août 2018.

Ce déménagement du centre vers le quartier gare de Luxembourg-ville était devenu nécessaire pour un Chalon de Thé qui a souffert de la crise du covid"La fréquentation avait baissé et tout le monde sait que les loyers au Luxembourg, plus encore au centre-ville, sont très chers" souligne le gérant, qui s'est entre-temps trouvé deux associés. "Comme nous voulions continuer à exister, il fallait trouver un local moins cher. Cette nouvelle adresse nous convient tout à fait, d'autant plus que nous souhaitions nous agrandir. La rue est très dynamique et on est à côté du tram. On est très content."

Rue Glesener, on trouve désormais un peu plus de félins. Quatorze chats partagent les banquettes des clients venus prendre un thé ou une part de cheese cake, contre une douzaine auparavant. "On va encore un peu augmenter la jauge car on a plus d'arbres, plus de ponts et plus d'éléments de parcours qu'avant" note Mehdi Mimèche. À Luxembourg, ses félins ne sont pas disponibles à l'adoption. "Ce sont souvent des chats abandonnés ou maltraités. Tant qu'ils sont heureux ici, on les garde. On aura toujours de la place pour offrir une meilleure vie aux chats maltraités."

Même si la pandémie est passée par là, le gérant du Chalon a eu le temps de mesurer l'attrait de son concept au Grand-Duché. Depuis 2019, "on s'est rendu compte que notre concept plaisait énormément aux Luxembourgeois. On attire une clientèle intergénérationnelle : des étudiants, des personnes âgées, des avocats, des restaurateurs... Une fois que le règlement intérieur est intégré (se désinfecter les mains, ne pas nourrir les chats, enlever les flashes des appareils photos..., ndlr) tout le monde se détend. Ici, les gens sont moins sur leur téléphone, ils sont bienveillants."

Et puis, la ronronthérapie a ses adeptes. "Le chat, c'est clairement un médicament" rebondit le gérant, sur l'une de nos questions. "Sa présence soigne le stress, l'insomnie et l'anxiété, c'est scientifiquement prouvé. Certaines personnes sous anti-dépresseurs viennent vraiment profiter de cette "ronronthérapie" pour s'apaiser. Cela peut amener à réduire la prise de médicaments."

BIENTÔT UN NOUVEAU CHALON À DUBAÏ

Mehdi Mimèche ne compte pas en rester là. Bientôt, un nouveau Chalon de Thé ouvrira à... Dubaï. Ce projet a germé dans son esprit lors d'un séjour dans la ville émiratie, en 2020. "Je n'étais pas spécialement fan de cette destination mais, sur place, j'ai été agréablement surpris. Là-bas, il y a déjà des petits bars à chats. Mais pas de notre niveau de qualité. On a un réel savoir-faire, je suis moi-même assistant vétérinaire diplômé et comportementaliste. L'idée, c'est de monter la barre de dix niveaux. On va essayer d'avoir le plus beau bar à chats du monde."

Ce vendredi, Mehdi Mimèche a ainsi décollé pour Dubaï où il y restera environ deux mois. "Je peux partir l'esprit tranquille maintenant que j'ai trouvé de bons associés au Luxembourg et à Metz."

Une villa commerciale de près de 500 mètres carrés attend déjà les futurs félins émiratis. Sur la trentaine de pensionnaires à quatre pattes, une vingtaine sera proposée à l'adoption en partenariat avec une association locale. À Dubaï, les abandons de chats sont fréquents. "On va essayer d'en récupérer un maximum pour leur trouver une famille."

À revoir :  On vous emmène dans le premier bar à chats du Luxembourg