Tous les matins, c'est la même scène, une véritable "procession" le long de la N14 entre 7h30 et 8h. Une situation dangereuse, mais qui ne devrait pas évoluer tout de suite.

Peu après la sortie de Diekirch, les élèves garent leurs voitures à partir de 7h du matin sur un petit parking ou même sur le champ le long de la route avant de se rendre à pied au lycée technique agricole. Le site dispose d'une centaine de places de parking, mais elles sont toutes réservées aux enseignants et au personnel. Pour les élèves, les transports en commun ne sont pas une bonne alternative à la voiture.

Nous avons rencontré plusieurs élèves, dont un qui habite Knaposcheid, et qui ne peut pas venir en train en raison de l'incident survenu sur la ligne 10. Alors qu'en voiture, le trajet serait d'une demi-heure, venir en train lui prendrait entre 3h et 3h30.

Une autre élève souhaite également plus de places de parking pour les élèves, elle vient de Consdorf, un village situé pas trop loin de la ville, mais le trajet en bus est beaucoup trop long.

Tom Delles, directeur du LTA, regrette cette situation mais explique que "comme les élèves ne se garent pas sur le terrain du lycée, on ne peut pas réellement intervenir. La police n'est pas non plus prête à contrôler régulièrement. À part un parking de délestage au lieu-dit "bloen Eck", je ne vois pas trop ce que l'on pourrait faire, le manque de volonté politique est flagrant. Les ministères des Travaux publics et de l'Éducation refusent de prévoir des places pour les élèves, le bourgmestre n'est pas non plus prêt à bouger".

Ce park&ride au "bloen Eck" aurait néanmoins l'avantage d'être desservi par un bus toutes les 30 minutes, toute la journée: "ce serait une solution un peu plus sécurisée pour tout le monde", estime le directeur du lycée.

Un élève commente la scène: "vous voyez la situation, un jour il va y avoir un accident, c'est inévitable. C'est dangereux, mais c'est notre seule solution pour le moment".

Quoi qu'il en soit, avant qu'une réelle solution plus sécurisée pour tout le monde, il est vivement conseillé aux automobilistes de ralentir à cet endroit et de redoubler de prudence aux abords du lycée.