Le prix des carburants vendus au Luxembourg a dégringolé, rattrapant son niveau de février, au moment de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Ils sont toujours à des niveaux élevés, mais en comparaison des dernières semaines, il y a du mieux. Ce mardi, le Luxembourg a retrouvé des carburants vendus au même prix que lors du début de la guerre en Ukraine.

Le 26 février, deux jours après l'attaque, le litre d'essence 95 se vendait à 1,595€. Ce 9 août, il est à 1,598€. Pour le diesel, ce n'est pas encore ça mais on s'en approche: 1,50€ le 26 février contre 1,687€ actuellement. Sa redescente est plus lente, mais le carburant avait connu une envolée record, bien au-delà du prix de l'essence.

Reste que depuis deux mois, le prix des carburants vendus au Luxembourg baisse régulièrement. Par rapport au 9 juin, les prix au litre ont reculé de 26 à 39 centimes:

  • Diesel: -26,9 centimes (1,956€ le 9 juin, puis même 1,996€ le 18 juin)
  • Sans-plomb 95: -38,1 centimes (1,979€ le 9 juin)
  • Sans-plomb 98: -39,3 centimes (2,27€ le 4 juin, puis 2,21€ le 9 juin)

Sur cette même période, le marché du pétrole a (enfin) reculé, passant de 120$ à 95$ le baril. Lui aussi a retrouvé son niveau d'avant-guerre.

Un bémol toutefois: les prix actuels ne sont obtenus que grâce à la remise de 7,5 centimes accordée par le gouvernement. Celle-ci doit prendre fin le 31 août.