Le mois de juillet 2022 n'a pas battu de record en termes de sécheresse. C'est ce qu'affirme Météolux qui précise que le Luxembourg a connu un mois de juillet trois fois plus sec... en 1949.

Alors que la France et la Belgique ont vécu le mois de juillet le plus sec de leur histoire, le constat n'est pas le même au Luxembourg. D'après Météolux, le Grand-Duché a connu au moins deux mois de juillet plus secs que celui que l'on vient de vivre.

Avec un cumul mensuel de 6,8 l/m2, le mois de juillet 2022 n'a fini que troisième sur l'échelle des mois les plus secs jamais observés.

Le mois de juillet le plus sec jamais enregistré aurait été le celui de l'année 1949. À l'époque, le cumul mensuel avait été mesuré à seulement 2,2 l/m2.

Côté chaleur, le mois qui vient d'arriver à son terme s'est classé à la 6e place des mois de juillet les plus chauds jamais observés par la station météorologique de l'aéroport de Luxembourg.

-> À lire également: le Luxembourg risque-t-il une pénurie d'eau

Et le fameux record absolu de température atteint en 2019 (39°C) n'a pas été dépassé d'après Météolux. En effet, lors de la journée la plus chaude du mois passé (19.07), les températures n'auraient pas dépassé les 36,3°C au Findel.

Seul un record a été battu le mois dernier et il s'agit du record d'ensoleillement. Dans son bilan climatologique publié lundi, Météolux annonce que juillet 2022 a été le mois de juillet le plus ensoleillé jamais observé.

Avec 377 heures d'ensoleillement, il a pulvérisé le record précédent atteint en 2018 (348 heures).

LE LUXEMBOURG EN PHASE DE VIGILANCE "EAU"

RTL

Une photo aérienne prise au mois de juillet 2022 au Luxembourg / © Domingos Oliveira/ RTL Luxembourg

Malgré ces nouvelles, il est important de noter que le Luxembourg est entré dans une phase de vigilance "eau" le 13 juillet dernier. Concrètement, cela permet aux communes d'imposer des restrictions aux résidents afin d'éviter tout gaspillage d'eau.

Les autorités luxembourgeoises en ont profité pour lancer un appel à la population à "limiter dans la mesure du possible la consommation d'eau potable" et à "éviter tout gaspillage".

Et alors qu'une nouvelle vague de chaleur doit s'abattre sur le pays cette semaine, il est d'autant plus important de suivre les recommandations gouvernementales afin d'éviter une pénurie.

Pour ce faire, le ministère de l'Environnement et l'Administration de la gestion de l'eau ont compilé une liste de bons gestes concernant l'arrosage, le lavage de véhicules, les piscines et le domicile. Vous pouvez les consulter ici.